Gô Nagai (永井 豪)
Hiroshi Koenji (高円寺 博))

Présentation
Né le 6 Septembre 1945 à Wajima (Ishikawa), Go Nagai est un garçon qui est rapidement fasciné par tout ce qui touche au surnaturel. Visions cauchemardesques, rêves étranges... autant de phénomènes qui touchent très jeune cet artiste et vont développer son imagination. Lorsque ses parents déménagent à Tokyo, il se nourrit encore davantage de bandes dessinées et de films qui seront dès lors les bases de sa culture fantastique.

L’oeuvre de Go Nagai est régie bien souvent par plusieurs thèmes qui reviennent sans cesse au gré de ses mangas, thèmes qui logiquement se retrouvent ainsi dans les adaptations animées de ses BD : Les démons et les monstres le fascinent, au point d’envahir sa vie (Nagai a reconnu avoir été pris de visions et de rêves troublants -voire de malaises- à chaque fois qu’il s’est investi dans un manga de démons).

On retrouve les démons dans nombre de ses mangas, sous plusieurs formes, mais aussi les jolies filles (souvent dévêtues) ou des personnages androgynes et ambigus. Nagai aime la violence et la dessine sans fioriture, la montrant parfois jusqu’à l’insoutenable, n'hésitant pas à malmener ses personnages sous toutes les coutures. On retrouve ainsi ces caractéristiques dans nombre de ses oeuvres, adaptées plus ou moins fidèlement dans les dessins animés ou séries qui en découlent. Parmi les plus fameuses et connues :

-Devilman : l'oeuvre maîtresse de Nagai. L'histoire d'un homme qui fusionne avec un démon pour combattre les créatures qui veulent prendre possession de notre planète... qu'elles occupaient autrefois ! Une oeuvre noire et violente, absolument culte au Japon et rééditée un grand nombre de fois. De nombreux animés seront dérivés de ce manga (OAV, films, film live...), revisitant sans cesse le mythe ou réécrivant l'histoire d'origine...
-Violence Jack : Série très longue qui laisse libre court aux pulsions et fantasmes les plus malsains et sadiques de l'auteur. Le titre aura manifestement inspiré Ken le survivant et on trouve nombre de clins d'oeil à d'autres séries de Nagai dans ce pavé de l'horreur et de la violence. Un titre glauque à ne pas mettre entre toutes les mains !
-La saga Mazinger : Une oeuvre commerciale à succès qui met en scène un robot géant piloté par un homme. De ce manga culte naîtra une trilogie animée, adaptant les 3 bandes dessinées servant de modèle, et qui débute par Mazinger Z, puis Great Mazinger et enfin le célèbre Grendizer (devenu chez nous le cultissime Goldorak).
Mais Nagai aura créé d'autres robots fameux tels Getter et Jeeg et participé au design et conception graphique d'une flopée d'autres personnages du genre.
-Cutey Honey (alias Cherry Miel en France), l'androïde sexy qui combat un gang redoutable. Une oeuvre teintée d'érotisme ou l'héroïne affronte des adversaires évoquant souvent dans leurs allures les démons de Go Nagai qui parsèment ses autres oeuvres...

Outre ces titres majeurs, Go Nagai aura aussi créé d'autres personnages suivant toujours plus ou moins les mêmes critères évoqués plus haut
même si certains font preuve de beaucoup d'humour. Citons ainsi parmi d'autres références des titres tels Shuten Doji, Hanappe Bazooka, Oni, Kekko Kamen et tant d'autres...

Go Nagai est aujourd’hui à la tête du groupe Dynamic Japan, une entreprise d’édition qui gère son travail. Il dessine toujours des mangas dont sont toujours tirées de nouvelles adaptations. Il sera venu quelques fois en France lors de conventions pour parler de son oeuvre (Japan Expo par exemple).
Encore aujourd'hui, il dessine des aventures mettant en scène ses héros légendaires. Il n'est pas rare ainsi de retrouver Devilman ou Mazinger. En 2014, c'est même carrément Grendizer qui est remis à l'honneur, alors que le personnage n'a jamais été un héros phare du maître dans son pays d'origine.

A noter que pendant longtemps, l'exploitation de l'oeuvre de Nagai s'est révélée problématique en France. Des essais furent tentés, mais que ce soient les mangas ou les vidéos, les éditions de ses titres n'ont jamais été disponibles bien longtemps dans les années 90 et 2000... L'affaire des DVD français de Goldorak en 2005 défraie la chronique et inquiète l'auteur lui-même. Il faudra attendre 2013 pour que des accords soient enfin trouvés et que Goldorak puisse sortir sans heurts en DVD et à la TV, et que d'autres titres, tant en BD qu'en vidéo, (re)commencent à apparaitre dans nos contrées, pour le grand plaisir des fans du maître...

Note : Crédité en tant que Hiroshi Koenji sur l'épisode 25 de "Mazinger Z" (dont il a écrit le scénario).

Auteur : Kahlone

Goldorak Bomber X Cherry Miel Mazinger Z Great Mazinger et Getter Robot contre le Monstre Sidéral Magique Tickle Goldorak contre Great Mazinger Goldorak : L'Attaque du Dragosaure Demon Prince Enma Cutey Honey Hanappe Bazooka


Fiche publiée le 10 septembre 2003 - Dernière modification le 09 août 2017 - Lue 6251 fois