Hanappe Bazooka

Fiche technique
Nom originalHanappe Bazooka (花平バズーカ)
OrigineJapon
Année de production1992
ProductionNippon Crown, Dynamic Planning
Durée50 mn
Auteur mangaGô Nagai, Kazuo Koike
RéalisationTakamasa Ikegami
ProductionYasuhiro Fukushima
ScénariiFumio Nishikitera
AnimationMasatomo Sudo, Shiho Takeuchi, Nobuhiro Masuda, Yuri Handa, Keisuke Watabe
Effets SpéciauxToyohiko Sakakibara
Chara-DesignFujio Oda
Direction de l'animationFujio Oda
Direction artistiqueOsamu Honda
MusiquesNozomi Aoki
Diffusions
1ère diff. Cable/Sat/TNT31 mai 2002 (Paris Première - Nippon Fripon)
Editions
Sortie en VHSjuin 2000 (Dynamic Visions)
Synopsis

Hanappe est un jeune garçon qui n'a pas vraiment de chance dans la vie. Non content d'être incapable de s'attirer les faveurs de la fille qu'il aime, il est la cible préférée et régulière des voyous du quartier qui se plaisent à l'humilier et le tabasser.
Un soir, alors qu'il regarde un film érotique, deux démons étranges, Mefisto Dance et Ofisto Bazooka, sortent de l'écran de télé et se présentent à lui, se mettant à son service. Hanappe va alors gagner un certain don grâce à ces deux monstres, celui de disposer d'une infinie puissance dans son index qui lui permettra à sa convenance de séduire n'importe quelle fille ou de projeter une impressionnante rafale d'énergie le débarrassant de façon violente d'adversaires.
Malheureusement, on ne peut pas dire qu'Hanappe soit très débrouillard. Trop bête ou trop immature pour maîtriser pleinement le pouvoir qu'il a reçu, il ne parvient pas réellement à se défaire de ses problèmes, sans compter que ses "amis" démons ont fait de sa maison un lieu de luxure déjanté où d'autres démons viennent passer un moment en leur compagnie !

Commentaires

Tirée d'un manga de Go Nagai, sur un scénario de Kazuo Koike (Crying Freeman), cette œuvre est en fait une courte OAV qui ne reprend qu'une petite partie de l'histoire originale (l'équivalent des deux premiers volumes). On y retrouve des thèmes et un style qui ont fait la réputation de Go Nagai, avec de l'érotisme, des démons aux intentions ambiguës et, ici, un certain humour et décalage.
On reconnaitra bien la patte du maître, avec un héros rappelant graphiquement furieusement Alcor/Koji Kabuto (Goldorak et Mazinger Z) ou Akira Fudo (Devilman), et une démone aux allures de Sirène (Devilman) ou Devilman Lady. L'humour est également bien présent puisque la plupart des héros et créations de Nagai font une petite apparition sous forme de clin d’œil au détour de telle ou telle scène, qu'il s'agisse de Devilman, Getter Robot, Baron Ashura ou même Goldorak et Mazinger Z !

Ce dessin animé reste assez méconnu, même des amateurs de Go Nagai en règle générale. Ni trop violent, ni trop érotique, mais suffisamment pour ne pas être un titre grand public, Hanappe Bazooka voit son histoire se complexifier et trouver une plus large étendue dans le manga qui compte 10 volumes dans son édition d'origine (les versions ultérieures seront compilées en moins de tomes).
L'OAV fut disponible en France en VHS voici de nombreuses années, avant que l'exploitation de l'oeuvre animée de Go Nagai ne se révèle problématique sur notre territoire...

Auteur : Kahlone
Modifs/Ajouts : Kurama
Hanappe Bazooka - image 1 Hanappe Bazooka - image 2 Hanappe Bazooka - image 3 Hanappe Bazooka - image 4 Hanappe Bazooka - image 5 Hanappe Bazooka - image 6 Hanappe Bazooka - image 7 Hanappe Bazooka - image 8 Hanappe Bazooka - image 9 Hanappe Bazooka - image 10


Hanappe Bazooka © Gô Nagai, Kazuo Koike / Nippon Crown, Dynamic Planning
Fiche publiée le 24 septembre 2009 - Dernière modification le 20 mai 2016 - Lue 7390 fois