Hergé

Présentation
Georges Remi est né le 22 mai 1907 en Belgique. Lorsqu'il lui fallut trouver un nom d'artiste, Georges Remi inversa simplement ses initiales (G.R. –> R.G.) : c'est par conséquent sous le pseudonyme d'Hergé qu'il est devenu le célèbre créateur de Tintin, héros de bande dessinée populaire s'il en est. Ce grand artiste belge est souvent considéré comme le dessinateur européen le plus influent de l'histoire du neuvième art. Son style - la "ligne claire" - a été copié par d'innombrables artistes.

À l'instar de bien d'autres enfants issus de familles catholiques, Georges Remi rejoint très jeune le mouvement scout - une expérience qui exerce une grande influence sur sa personnalité : il est révélateur à cet égard de relever les nombreux parallèles entre le personnage de Tintin et la figure du boy-scout.

La carrière artistique d'Hergé débute d'ailleurs dans une revue liée au scoutisme, Le Boy-Scout Belge : le jeune dessinateur y met en scène Totor, sorte d'esquisse de Tintin. Très vite, l'abbé Wallez, éditeur en chef du journal catholique de droite Le Vingtième Siècle, demande à Hergé de collaborer au supplément jeunesse du journal, Le Petit Vingtième. Le 10 janvier 1929, le premier épisode de 'Tintin au Pays des Soviets' est publié dans ce journal. Cette série pionnière de la bande dessinée d'aventures européenne rencontre d'emblée un immense succès, une foule massive se réunissant même dans les rues de Bruxelles pour acclamer, au terme de ses aventures orientales, le retour de Tintin, auquel un acteur prête ses traits. Bien qu'Hergé ait créé d'autres personnages - Quick et Flupke ou Jo, Zette et Jocko -, son nom restera à jamais associé à celui de Tintin.

Avec la Deuxième Guerre mondiale s'ouvre un épisode plus sombre de la vie d'Hergé, un des rares artistes à accepter de travailler pour la presse nationale, alors sous la coupe de l'occupant allemand. Même si rien ne prouve qu'Hergé se soit rendu coupable de quoi que ce soit de répréhensible durant la guerre, il est certain qu'à la libération et pour de nombreuses années, il devient persona non grata en Belgique. Un autre aspect de la personnalité politiquement incorrecte d'Hergé tient à la présence, dans les premiers épisodes des aventures de Tintin, d'un certain nombre de stéréotypes raciaux qui ne manqueront pas de consterner le lecteur contemporain.

Dans l'immédiat après-guerre, Hergé lance, en collaboration avec Raymond Leblanc, le magazine Tintin, qui acquiert bientôt une immense popularité.

En 1950, il met sur pied son propre studio : bien qu'il soit un bourreau de travail, il ne parvient plus à s'acquitter seul de la tâche. Les réimpressions des premiers albums de Tintin - qui sont pour l'occasion redessinés et mis en couleurs - s'avèrent en particulier un authentique fardeau. Le studio Hergé accueillera, parmi ses membres les plus éminents, des artistes comme Bob de Moor, Jacques Martin, Roger Leloup et Edgar P. Jacobs. Tous apprendront le métier sous la direction d'Hergé avant de lancer à leur tour et sous leur nom des séries à succès.

A cette époque, Hergé commence à lutter de plus en plus sérieusement contre la dépression et l'intervalle entre deux nouvelles aventures de Tintin se creuse graduellement. Si 'Tintin au Tibet' (1959) et 'Les Bijoux de la Castafiore' (1962) sont considérés comme les chefs-d'oeuvres de leur auteur, 'Tintin et les Picaros' (1974) apparaît par contre comme son effort le moins convaincant. L'une des raisons de la déception de nombreux fans réside dans le fait que Tintin troque, air du temps oblige, ses éternels pantalons de golf bruns pour des blue-jeans.

La mort d'Hergé en 1983 fait la une des journaux du monde entier. Le récit sur lequel il travaillait alors - 'Tintin et l'Alph-art' - est publié à titre posthume, inachevé, à l'état d'esquisses.

Il est fortement recommandé à tous ceux qui voudraient se plonger plus avant dans la vie et dans l'oeuvre de l'un des artistes les plus populaires du vingtième siècle de se procurer 'Le Monde d'Hergé', excellent ouvrage de Benoît Peeters qui replace Hergé et son travail dans leur contexte. Récemment, un trio de dessinateurs formé de Stanislas, de Fromental et de Bocquet a ajouté une excellente biographie dessinée d'Hergé à la liste des acquisitions indispensables à tout tintinophile qui se respecte.

Sources : http://www.lambiek.net/fr/herge.html

Auteur : Toph

Les Aventures de Tintin <i>(1991)</i> Les Aventures de Tintin, d'après Hergé Quick et Flupke Tintin et le Temple du Soleil Tintin et le Lac aux Requins Les Aventures de Tintin <i>(1957)</i> Les Aventures de Tintin : Le Secret de la Licorne Tintin : Le Crabe aux Pinces d'Or


Fiche publiée le 10 septembre 2003 - Lue 4225 fois