Fritz The Cat / Fritz le Chat

Fiche technique
Nom originalFritz The Cat
OrigineEtats Unis
Année de production1972
ProductionFritz Productions
Durée1h15
Auteur BDRobert Crumb
RéalisationRalph Bakshi
ProductionSteve Krantz
ScénariiFred Halliday, Ralph Bakshi
Effets SpéciauxHelen Jordan, Irene Sandberg, Susan Cary
DécorsJohn Vita, Ira Turek, Michael Lloyd
MusiquesEd Bogas, Ray Shanklin
Adaptation françaiseEric Kahane
 
» Staff étendu
Diffusions
Arrivée en France (cinéma)30 novembre 1972
1ère diffusion hertzienne18 juillet 1992 (Canal+)
Rediffusions20 et 22 juillet 1992 (Canal+)
30 décembre 1996 et 04 janvier 1997 (Arte)
1er et 3 septembre 2011, 07 et 20 juillet 2010 (Arte)
Editions
Sortie en VHSAnnées 90 (Thorn Emi)
Synopsis

Fritz, un jeune étudiant de l'université de New-York, estime qu'il a mieux à faire dans la vie qu'étudier. Draguer, par exemple. Il lève magistralement trois jeunes bécasses, et les entraîne dans un appartement sordide de l'East-End, où une bande de hippies sont réunies pour une "fumette".
Fritz entraîne les filles dans la baignoire où ils sont bientôt rejoints par tous les autres participants - ce qui n'est pas du goût de Fritz. Arrive la police : deux flics, un vieux et un "bleu". Dans la mêlée qui suit leur irruption, Fritz attrape un revolver et, tel Hemingway, il tire dans les cabinets qui explosent comme un énorme geyser.
Fritz se réfugie dans une synagogue pendant l'heure de la prière et se cache dans les toilettes pour femmes. Les deux flics fouillent le temple.
Au moment où ils mettent la main sur Fritz, la radio diffuse l'annonce d'un traité de défense mutuelle entre les États-Unis et Israël. Délire dans la synagogue. Tout le monde danse la Hera, et Fritz se taille à nouveau.
De retour à l'université, devant les bouquins qui l'attendent, Fritz a le sentiment que le monde lui passe à côté. Il a des rivières à traverser, des poèmes à écrire, et surtout des filles à "lever". Il brûle ses livres et part vivre sa vie, en commençant par Harlem...

Commentaires

Fritz The Cat est à l'origine un personnage de bande dessinée créé par Robert Crumb, dessinateur le plus célèbre de l'underground américain dans les années 1970 et l'auteur d'une mythologie complète de personnages principaux et secondaires qui s'enchevêtrent dans mille histoires, pastiches ou mélanges.
L'adaptation de ce personnage en film d'animation vient de Ralph Bakshi, animateur, qui en 1969 avait l'idée de faire de Fritz une superstar du dessin animé. Après avoir obtenu un "oui" réticent de Robert Crumb, il contacte Steve Krantz, le producteur, qui était résolu à faire fortune dans le production de dessins animés pour adultes. Après avoir réussi à obtenir un budget d'un million de dollars - budget normal d'un film à vedettes à cette époque - Steve Krantz décroche un distributeur, Cinemation, qui assure au film une très large audience. Après deux ans de luttes, Krantz triomphe : Fritz The Cat, bien qu'interdit aux moins de 18 ans (une première pour un film d'animation!), suit Le Parrain au box-office américain.

La réalisation en elle-même du long métrage fut des plus difficiles. En effet Ralph Bakshi avait opté dès le départ pour une animation complète : le moindre mouvement nécessitant toute une série de dessins ; technique rarement utilisée à cette époque par les grandes compagnies, excepté par Walt Disney. Ainsi, il engagea une équipe composée de spécialistes du dessin animé âgés de 25 à 75 ans. Quatre dessinateurs partirent en claquant la porte : impossible pour eux de représenter une personne noire sous les traits d'un corbeau. L'humour noir de Crumb était en effet difficile à appréhender. Bakshi disait lui-même pour expliquer ces difficultés : "de temps en temps, j'allais trouver un type qui avait travaillé avec Disney pendant trente ans pour lui demander d'agrandir la pointe d'un sein. Il y en avait qui jetaient leurs crayons..."
Deux techniques relativement novatrices ont été utilisées par Bakshi pour cette époque. La première étant l'utilisation de photos de New-York pour faire les décors. Les clichés étaient agrandis, les principaux contours et détails étaient reproduits sur un carbone transparent, puis sur papier, avant d'être transmises aux coloristes. La seconde innovation était dans la version originale l'improvisation par des non-professionnels des dialogues et des voix. Certains dialogues furent d'ailleurs nés de situations prises sur le vif comme le bavardage des ouvriers au début du film, la séquence avec les corbeaux dans le bar de Harlem, la séquence de la synagogue...

Enfin, notons qu'il existe une suite à ce long métrage qui n'a pas eu de succès, Les Neuf Vies de Fritz le Chat (1974), réalisée par le dessinateur Robert Taylor.

Doublage
Voix françaises (Studio Société Parisienne de Sonorisation) :
Roger CarelFritz
Jacques BalutinSammy
 
» Cast étendu
Auteur : Nizou
Sources :
Dossier de presse
Fritz The Cat  - image 1 Fritz The Cat  - image 2 Fritz The Cat  - image 3 Fritz The Cat  - image 4 Fritz The Cat  - image 5 Fritz The Cat  - image 6 Fritz The Cat  - image 7 Fritz The Cat  - image 8 Fritz The Cat  - image 9 Fritz The Cat  - image 10 Fritz The Cat  - image 11 Fritz The Cat  - image 12 Fritz The Cat  - image 13


Fritz The Cat © Robert Crumb / Fritz Productions
Fiche publiée le 25 février 2005 - Dernière modification le 18 avril 2017 - Lue 21646 fois