La Guerre des Soucoupes Volantes

Fiche technique
Nom originalUchû Enban Daisenso (宇宙円盤大戦争)
La grande guerre des soucoupes de l'espace
OrigineJapon
Année de production1975
ProductionTôei Animation, Dynamic Planning
Durée30 minutes
Auteur mangaGô Nagai, Akira Oize
ConceptionSacre Burn
Création des personnagesGô Nagai
RéalisationYûgo Serikawa
ProductionChiaki Imada, Masahisa Saeki
ScénariiShôzô Uehara
AnimationReiko Okuyama, Hideki Mori, Takashi Abe, Jun Hirota, Tatsuji Kino, Haruo Tamura, Shigeo Matoba, Michihiro Kanayama, Akihiro Ogawa, Kenzô Koizumi, Tetsuhiro Wakabayashi
PlanningKen Ariga, Mineo Kachita
Chara-DesignHiroshi Iino
Direction de l'animationHiroshi Iino
Direction artistiqueFumihiro Uchikawa
DécorsGeki Katsumata, Tomoko Eridate, Tadami Shimokawa
Conception / Rech. DécorsTadanao Tsuji
MontageYasuo Iseki
MusiquesShunsuke Kikuchi
Adaptation françaiseThibault Longuet
Direction de doublageMonika Lawinska
Diffusions
1ère diff. Cable/Sat/TNT26 mars 2016 (Mangas)
Rediffusions01 avril, 30 avril, 06 mai 2016 (Mangas)
Editions
Sortie en DVD27 avril 2015 (AB Vidéo)
Synopsis

Seul rescapé de sa planète, ravagée par les forces extraterrestres des Barbariens, le Prince d'Euphor s'est enfui en dérobant à l'ennemi le redoutable vaisseau Gattaiger, une machine de guerre exceptionnelle.
Cinq années se sont écoulées depuis. Le Prince a trouvé refuge sur Terre, où il a été recueilli par le Professeur Procyon, auquel il a promis de ne plus jamais se battre ni utiliser le vaisseau Gattaiger. Il travaille désormais au Ranch Makiba, sous le nom d'Actarus, aux côtés de Vénusia, Mizar et leur père... Mais les forces du Roi Barbare ont fini par retrouver sa trace et projettent d'attaquer la Terre si Actarus ne rend pas Gattaiger à leurs forces !

Alors que le perfide commandant Hydargos est prêt à massacrer notre planète, la princesse Telonna, fille du roi et vieille amie éprise d'Actarus, tente de récupérer la machine de guerre de façon pacifique... Mais les choses dégénèrent quand elle réalise que le Prince d'Euphor souhaite maintenant rester sur Terre et qu'il semble amoureux de Vénusia. Le Barbaronef, vaisseau amiral, passe à l'attaque avec les centaines de soucoupes volantes à sa disposition.
Actarus n'a d'autre choix que de redevenir le Prince et de réactiver Gattaiger, capable de se muer en Roboïzer, un mecha géant qui viendra à bout de tous les adversaires... Mais l'issue de cette guerre pourrait bien être tragique lorsque Telonna décide de protéger son ami des dernières traîtrises d'Hydargos...

Commentaires

Sous ce nom un peu kitsch de "Guerre des soucoupes volantes", évoquant les vieux films de SF ou de monstres, se cache en réalité une oeuvre considérée comme le film pilote (mais plus réellement il s'agit du prototype) de la série Goldorak.
Après le succès considérable de Mazinger Z et de sa suite directe, Great Mazinger, Tôei Animation demande alors au prolifique Go Nagai de poursuivre sur sa lancée avec une nouvelle histoire de robot géant. Avant de donner naissance à Grendizer (Goldorak) et son vaste univers que nous connaissons bien, Go Nagai prépare donc la trame générale de sa nouvelle histoire, qui met en avant un drame autour d'une poignée de personnages au destin tragique, dans ce court film.
Les bases de ce que sera Goldorak sont là, avec déjà les fameuses musiques de Shunsuke Kikuchi ! Le générique est celui qu'aura la série, sauf qu'il est fait mention de Gattaiger au lieu de Grendizer...
Par contre, graphiquement, on est encore loin du look final de nos héros d'enfance : si le Prince d'Euphor (malgré un costume bleu et non rouge) est presque identique à celui que nous connaissons, son alter ego, Actarus, est assez éloigné de celui de la série. Vénusia et Mizar sont plutôt identifiables, mais Procyon, Rigel ou Hydargos sont méconnaissables. Niveau scénario, le film développe finalement toute l'histoire de la série, en reprenant des éléments du premier épisode et de l'antépénultième, puisque Telonna tient le rôle crucial qu'aura Végalia à la fin du conflit. De même, on retrouve des éléments qui inspireront l'épisode 27, dans lequel Hydargos trouvait la mort...
Au niveau des différences, c'est le robot qui surprend le plus. Ce n'est pas Grendizer qui est montré mais bel et bien un autre robot, assez impersonnel et fade graphiquement. Appelé Roboïzer, il a objectivement bien moins de charisme que Goldorak et n'apparait que quelques secondes. Le gros de l'arsenal semble d'ailleurs se manifester plutôt sous la forme Gattaiger (robot et vaisseau combinés). De même, ce n'est pas encore le peuple de Vega que nous voyons, mais le peuple de Yaban (les Barbariens en VF). Leur aspect, moins monstrueux et plus humain que celui de la série, les rend moins effrayants et par là même, moins fascinants. On reconnait également les prémices graphiques des soldats verts et des Golgoths (les soucoupes se transforment en mechas, évoquant d'ailleurs le tout premier de la série).
Enfin, Actarus ne peut se transformer quand il le souhaite, mais a besoin d'une arme qui sert aussi de "clef" pour activer Gattaiger. On notera aussi la présence de la redoutable panthère robot de compagnie de Telonna, inédite à la série. Cette idée abandonnée pourrait peut-être avoir inspiré la série Gordian chez Tatsunoko, grand rival de Tôei !

Ce film est historique puisqu'il est le brouillon de "notre" Goldorak. Un Manga naîtra dans la foulée, dessiné par Megumu Matsumoto et scénarisé par Go Nagai. Par la suite bien sûr, l'auteur va largement revoir le design de ses personnages et affiner son histoire, devant aussi composer avec les exigences de Tôei qui souhaitait qu'Alcor (héros de Mazinger) apparaisse dans la série, alors que ce n'est pas le cas dans ce film prototype.

Gattaiger a longtemps été une légende en France. Objet de curiosité des fans qui rêvaient de le visionner bien avant la démocratisation d'Internet, on a même sous-entendu qu'il serait diffusé pour la première fois dans l'émission nostalgique Génération Albator. Hélas ça n'a jamais été le cas. Il faudra attendre 2015, quand AB Vidéo récupère les droits d'exploitation de la série de Goldorak et des films vintage de robots de Go Nagai, pour le découvrir officiellement ! La VF prend le parti de donner aux personnages les noms français d'époque à chaque rôle, à l'exception de Telonna qui garde son nom japonais (elle aurait pu s'appeler Végalia dans cette version) et le peuple Yaban qui devient ici le peuple des Barbariens. Les protagonistes sont si peu reconnaissables par rapport à leurs homologues de la série que ce choix peut surprendre, mais il reste logique et compréhensible, d'autant que les noms japonais attribués aux personnages sont ceux qu'ils auront dans leur version définitive (Daisuke pour Actarus, Blacky pour Hydargos...etc)

Doublage
Voix françaises (Studio Belleville) :
Philippe CatoireActarus
Monika LawinskaTelonna
Laurent MantelHydargos
Thierry KazazianProfesseur Procyon
Magali RosenzweigVénusia
Céline MelloulMizar
Emmanuel KarsenRigel
Gilbert LévyVoix additionnelles
Eric PeterVoix additionnelles
Auteur : Kahlone
Sources :
DVD AB Vidéo
La Guerre des Soucoupes Volantes - image 1 La Guerre des Soucoupes Volantes - image 2 La Guerre des Soucoupes Volantes - image 3 La Guerre des Soucoupes Volantes - image 4 La Guerre des Soucoupes Volantes - image 5 La Guerre des Soucoupes Volantes - image 6 La Guerre des Soucoupes Volantes - image 7 La Guerre des Soucoupes Volantes - image 8 La Guerre des Soucoupes Volantes - image 9 La Guerre des Soucoupes Volantes - image 10 La Guerre des Soucoupes Volantes - image 11 La Guerre des Soucoupes Volantes - image 12 La Guerre des Soucoupes Volantes - image 13 La Guerre des Soucoupes Volantes - image 14 La Guerre des Soucoupes Volantes - image 15 La Guerre des Soucoupes Volantes - image 16 La Guerre des Soucoupes Volantes - image 17 La Guerre des Soucoupes Volantes - image 18


Uchû Enban Daisenso © Go Nagai / Tôei Animation - Dynamic Planning
Fiche publiée le 26 mai 2015 - Dernière modification le 08 janvier 2017 - Lue 6437 fois