L'Epée de Vérité

Fiche technique
Nom originalShuranosuke zanma ken - Shikamamon no otoko
(修羅之介斬魔剣 死鎌紋の男)
L'Epée qui tranche - l'homme au blason de la faucille mortelle
OrigineJapon
Année de production1990
ProductionTôei Video
Durée50 minutes
Auteur nouvelleTakeshi Narumi
RéalisationOsamu Dezaki
ProductionNaoko Takahashi, Takeshi Tamiya, Satoshi Dezaki
Story-boardsOsamu Dezaki
Direction techniqueKô Matsuzono
Chara-DesignAkio Sugino
Direction de l'animationAkio Sugino
Direction artistiqueYukio Abe
Direction photographieHirotaka Takahashi
MusiquesToshiyuki Watanabe
Editions
Sortie en VHSMars 1998 (AK Vidéo - Japanimation)
Sortie en DVD08 avril 2004 (AK Vidéo)
2004 (Manga Vidéo - Manga Mania)
Synopsis

Durant l’ère Edo, deux clans convoitent mutuellement l’épée Ginryu, l’un des biens les plus précieux de la famille Sugawara. Shuranosuke Sakaki, un jeune homme expert en sabre mais de caractère austère et distant, accepte d’aider le clan Nakura à délivrer la princesse Mayu, retenue en otage par le clan ennemi en échange de l’épée Ginryu.

Commentaires

Sortie vers la fin de la première vague de japanimation en France, à une époque où les sorties VHS commençaient à se faire plus discrètes, cette OVA de 50 minutes par l'auteur de Yotoden est passée assez inaperçue. Malgré la présence au staff du duo Dezaki/Sugino (Lady Oscar, Cobra, Rémi...), l’œuvre n’a pas grand-chose en commun avec leurs créations précédentes et s'avère assez mineure dans leur filmographie : en plus d’un scénario et de personnages assez classiques, l’animation est moins soignée (beaucoup de plans fixes) et le déroulement de l’histoire s’attarde longuement sur des séquences ultraviolentes voire même érotiques sans qu’elles ne soient indispensables au scénario.

Si le début se veut assez réaliste et propose une reconstitution fidèle de l’époque Edo (avec notamment des représentations d’estampes), la seconde partie accentue le côté fantastique du récit : les ennemis que rencontre Shuranosuke ne sont pas sans rappeler ceux auxquels se confrontait Jubei dans Ninja Scroll ! Enfin, notons qu’il n’y a pas de réelle conclusion à l’intrigue alors que la fin annonce une probable suite qui ne fut jamais réalisée. L'histoire originale est en effet bien plus longue (l'OVA n'adapte que la première des 5 nouvelles existantes) et à titre d'anecdote, il existe - au moins - une version illustrée justement par Akio Sugino (avec plus d'une centaine de dessins).
Il existe également une adaptation en prises de vue réelles, Shuranosuke zanmaken : Yôma densetsu (Legend of the Devil pour le titre international), réalisée en 1996, qui adapte l'intégralité de l'histoire.

Précisons d'autre part que le héros porte comme emblème une faucille ayant 4 lames qui évoquent une svastika, un symbole religieux oriental dont la signification ne doit pas être confondue avec la croix gammée des Nazis. A noter qu'en japonais le même mot ("shi") peut désigner à la fois le chiffre 4 et la mort.

Merci à Kami pour ses ajouts sur le commentaire.

Auteur : veggie 11
L'Epée de Vérité - image 1 L'Epée de Vérité - image 2 L'Epée de Vérité - image 3 L'Epée de Vérité - image 4 L'Epée de Vérité - image 5 L'Epée de Vérité - image 6 L'Epée de Vérité - image 7


Shuranosuke zanma ken - Shikamamon no otoko © / Tôei Video
Fiche publiée le 02 octobre 2014 - Dernière modification le 05 février 2016 - Lue 2927 fois