Dorothée

Présentation
Dorothée, de son vrai nom Frédérique Hoschedé, naît le 14 Juillet 1953, en banlieue parisienne.
Passionnée de théâtre, elle est remarquée par Jacqueline Joubert (la responsable des programmes jeunesse de l'ORTF) qui lui reconnaît une excellente diction et voit en elle un certain potentiel. Dorothée est propulsée à l'antenne en 1973 dans "les Mercredi de la Jeunesse" aux côtés du docteur Klein, avant de participer temporairement aux Visiteurs du Mercredi en 1975.
Après avoir vivoté, puis été speakerine, elle est mise en charge, par Jacqueline Joubert, de la nouvelle émission jeunesse, Récré A2, en 1978. Le succès s'installe, l'émission est un triomphe, et on découvre déjà certaines figures emblématiques des émissions jeunesse de l'époque ou à venir : Ariane Carletti, François Corbier, Patrick Simpson Jones, Jacky Jakubowicz mais aussi les autres âmes de Récré A2 : Alain Chaufour, Charlotte Kady, Marie Dauphin, William Leymergie, Jean Lacroix, Cabu... qui auront tous eu leur heure de gloire dans Récré A2.

Sa rencontre avec Jean-Luc Azoulay et Claude Berda est décisive : On lui propose de chanter, sous un petit label naissant : AB Productions.
Ses premières chansons sont un énorme succès, on en fait des spectacles, elle décroche des récompenses... (c'était la grande époque de "Ouh la menteuse!", "Rox et Rouky", "les schtroumpfs" et nombre de comédies musicales... qui resteront gravés dans les mémoires de toute une génération.) Dorothée est ainsi l'animatrice vedette de Antenne 2, et la chanteuse préférée des enfants (on la retrouve au générique de nombreux dessins animés)...
En 1987, elle répond présente à l'offre de Bouygues, nouveau patron de TF1, et signe sur la chaine concurrente pour l'année qui s'annonce, provoquant un raz-de-marée au sein de Récré A2. Jacqueline Joubert, furieuse de cette "trahison", l'interdit d'antenne (Dorothée ne pourra ainsi faire ses adieux à Récré A2 pour les dernières émissions de la saison en cours). Le départ de Dorothée consacre Marie Dauphin et Charlotte Kady comme animatrices "principales" de l'émission, mais Récré A2 ne se remettra jamais vraiment du départ de la star des enfants et de la concurrence redoutable de AB. Le programme cesse définitivement en 1988, après que Jacqueline Joubert ait été "remerciée"...
Le Club Dorothée, la nouvelle émission phare jeunesse de TF1, est un nouveau triomphe, sans compter qu'avec AB, devenu un groupe important et qui propose tous les grands dessins animés de cette époque, elle sort près d'un nouveau disque par an et entame des tournées impressionnantes. On la retrouvera même en Chine ou au Japon, et aura ainsi des rôles dans les séries Tokusatsu à succès du moment !!!

Après des années de triomphe et de gloire, Dorothée est victime de son succès. Alourdi par les plaintes de parents (visant certains dessins animés de l'émission) et par les remontrances du CSA, délaissé par TF1 qui souhaitait reprendre contrôle des programmes jeunesse "sous une autre forme" (mais qui surtout ne voyait pas d'un bon oeil la création de chaines cablées par AB), le Club Dorothée disparait en Août 1997. Fatiguée des critiques? Aspirant à plus de tranquilité? Toujours est il qu'à part de sporadiques apparitions de ci de là, Dorothée a complètement disparu depuis du paysage audiovisuel. Elle refera juste une réapparition surprise (et triomphale) en 2006 dans l'émission de Michel Drucker "Vivement dimanche prochain" consacrée à... son amie Chantal Goya.
Quoi qu'on en pense, qu'on l'aime ou pas, on ne pourra de toute manière jamais nier ce que Dorothée a apporté à des millions d'enfants de la génération Récré A2 ou Club Dorothée : du rêve et du bonheur, un style de présentation chaleureux et des séries inoubliables... Après Dorothée, on attend encore un(e) animateur(trice) qui pourrait tenir une émission comme elle le faisait.

Auteur : Kahlone

Candy Tico et ses Amis Sophie et Virginie Giraya Ninja Les Schtroumpfs Le Sourire du Dragon Les Jumeaux du Bout du Monde Les Misérables <i>(1992)</i> Bioman 3 : Liveman Wattoo Wattoo Garfield & Cie


Fiche publiée le 10 septembre 2003 - Lue 10918 fois