Fiche aléatoire
Blake et Mortimer
Blake et Mortimer




Actualités
30 décembre 2012
par Captain Jack

Une triste fin d'année

Ce n'est pas la fin du monde, quoique pour celui qui perd la vie ce soit toujours le cas, mais la Galaxie de la Supermarionation vient de perdre l'une de ses plus brillantes étoiles en la personne de Gerry Anderson (1929-2012). L'artiste ayant créé le dit procédé s'est éteint au lendemain de Noël des suites de la maladie d'Alzheimer qui l'avait atteint en 2010.

Gerry Anderson aura fortement marqué le monde télévisé, et de fait le petit écran francophone, avec ses séries de marionnettes durant les années 60 telles L'escadrille sous-marine ou le Capitaine Scarlett en passant par celle qui aura eu le plus de succès dans l'hexagone Les Sentinelles de l'air alias Thunderbirds, ainsi que ses productions en prise de vues réelles la décennie suivante comme UFO, alerte dans l'espace ou la série à la dimension philosophique Cosmos 1999 en passant par Poigne de fer et séduction. Ainsi, quelques jours après que la très belle voix française d'un prince de l'espace s'est tue, c'est un autre artiste – nous ayant fait voyager du fond des océans et par delà les astres et autres manifestations du cosmos – qui s'éloigne de notre univers, telle la Lune définitivement écartée de son orbite, mais qui restera à jamais en nos mémoires d'enfance.

Pour ces marionnettes dont nous avons suivi les aventures finement menées, la vie ne tenait qu'à quelques fils, et l'un d'eux vient de se rompre, comme vient de se rompre hélas quelques cordes vocales parmi les plus belles du panthéon des voix françaises. En effet, l'immense Jean Topart (1922-2012) vient de nous quitter également, hier, le samedi 29 décembre 2012, à l'âge de 90 ans. Outre le théâtre, la radio et le cinéma, il aura marqué plusieurs générations de téléspectateurs, notamment en tant qu'acteur dans les années 60, mais également de par sa voix et les rôles de narrateur sur les séries d'animation de Rémi ou Lady Oscar, ses commentaires dans Les Mystérieuses Cités d'Or, ou encore les rôles de Zeus dans Ulysse 31 et de maître Sinh dans le film La Planète sauvage. Son timbre de voix lié à sa parfaite diction résonnera en nous jusqu'à l'extinction de nos esprits...