Fiche aléatoire
Roi de Las Vegas <span>(Le)</span>
Roi de Las Vegas (Le)




Actualités
01 août 2011
par Captain Jack

Une étoile de la Grande Ourse vient de s'éteindre...

Peut-être plus qu'à l'accoutumée, depuis l'été 2010, les mauvaises nouvelles de cet ordre concernant les personnalités japonaises de l'animation n'ont cessé de s'égrener, et c'est ainsi encore avec tristesse que nous avons appris le décès d'un artiste qui nous à particulièrement touché. En effet, Toyô Ashida, débutant en tant qu?intervalliste en 1965 chez TCJ (Eiken) et créateur du Studio Live en 1976, n'est plus depuis le samedi 23 juillet 2011. Il nous a quitté comme nombre de ses confrères bien trop tôt, à l'âge de 67 ans tels récemment Osamu Dezaki et Mitsuki Nakamura, et cela suite à une longue maladie. Parmi les célèbres ?uvres auxquelles il aura prêté ses talents, on peut citer la saga Yamato (de 1974 à 1981, univers resté inédit en France mais ô combien incontournable) de Leiji Matsumoto et Yoshinobu Nishizaki (1935-2010), saga sur laquelle il fut directeur de l'animation, comme il le fut également pour des séries devenues très populaires en France telles Candy (1976-78), L'oiseau bleu (1980), Dr Slump (1981-86, dont il réalisera aussi quelques épisodes), et Ulysse 31 (1981-82), ou encore Shirley la petite fille en ballon (1977-78), ainsi qu'à ses débuts sur Moomin (1969-72, séries restées elles aussi inédites en France) avec le studio Mushi où il dirigera ensuite l'animation de Wansa-kun où il rencontre Nishizaki. On aura pu apprécier également les ?uvres qu'il dirigea comme les deux séries de l'imposant Ken le survivant (1984-87), ainsi que le film qui fut produit à l'époque pour ce maitre du Hokuto. Il réalisa également dans le domaine de l'hémoglobine le premier film de Vampire Hunter D (1985) dont il fut aussi le directeur artistique. Parmi diverses autres activités, il fut character designer sur les séries Adrien le sauveur du monde (1988-91, dont ne fut diffusé en France que le quart de cette aventure) et Gigi de Takeshi Shudô (1949-2010), ainsi qu'entre autres sur quelques séries de robots... Depuis quelques années la maladie l'affectant, il était moins présent dans le domaine de l'animation en tant qu'artiste, mais il s'était investi fortement pour défendre le statut du métier d'animateur en co-créant en 2007 la JAniCA (Japan Animation Creators Association), groupe également porteur de projets artistiques. Concernant ses derniers travaux encore en cours, Toyô Ashida a signé le character design du long-métrage nippo-coréen Timing, adaptation du manhua à la Heroes de Kang Full édité chez Casterman. Il aura par ailleurs pris les mesures nécessaires auprès de ses confrères dans le cas où il ne pourrait poursuivre les diverses activités qu'il avait entamé... Pour ce maitre de la Grande Ourse et sauveur sur patin, nul doute que dans le paradis des anime, le Yamato de l'espace, pour lui rendre un dernier hommage, a tiré de ses canons quelques salves d'honneur !

Dans le sillage de cet artiste, s'en est allé le mercredi 27 juillet une autre étoile de notre enfance. En effet, l'acteur Claude Laydu, 84 ans, créateur avec son épouse Christine de Bonne nuit les petits et Nounours, nous a quitté pour l'ultime sommeil. Aussi, c'est avec une grande tristesse que nous lui souhaitons Bonne nuit monsieur Laydu...