Les Aventures de Guignol et Barbarin

Fiche technique
Nom originalLes Aventures de Guignol et Barbarin
OrigineFrance
Année de production1947
ProductionL’Écran des Jeunes (ANCEJ)
Nombre d'épisodes17 x 15 à 20 minutes
Auteur "historique"Laurent Mourguet
Réalisation Armenise
ScénariiYann Yvon
DécorsJacques Lys
MusiquesAlain Romans, Arthur Delmar
Diffusions
1ère diffusion francophone1955 (Radio Canada)
Rediffusions1958, 1959 (Radio Canada)
Synopsis

Le jeune et courageux Guignol et son fidèle ami Barbarin plus réservé partagent ensemble bien des aventures. Ainsi nombreuses sont les péripéties auxquelles ils font face – les astuces du premier tirant souvent d'un mauvais pas les erreurs du second –, que cela soit de l'ordre de l'extraordinaire quand ils se trouvent en une demeure hantée, du voyage marin à la Robert-Louis Stevenson lorsqu'ils embarquent sur un navire affrontant une tempête et autres flibustiers, ou pour venir au secours à autrui comme pour contrecarrer les plans de deux bandits s'en prenant à la populace ou délivrer une princesse enlevée par des pirates.

Commentaires

Cette première série française filmique dédiée au personnage de Guignol fut réalisée en prise de vue réelle, les poupées manipulées comme en un théâtre de marionnettes étant à gaine dans la plus pure tradition du théâtre de Guignol. Le visage du célèbre personnage s'éloignait toutefois de celui traditionnel institué par Laurent Mourguet son créateur, ses traits et son sourire évoquant quelque peu la décontraction d'un Maurice Chevalier ou d'un Charles Trenet. Son statut social originel – ouvrier canut comme Laurent Mourguet – s'adaptait également à l'époque en lui donnant une libre identité tout en étant coiffé d'un béret et portant pour tenue une salopette sur une chemise à carreau (il pouvait porter à l'occasion un borsalino, ce qui lui donnait évidemment un petit air à la Bogart ou Cagney, certaines ambiances de la série touchant également visuellement à certains genres du cinéma). Barbarin, son compagnon d'aventure était de même une nouvelle incarnation du Gnafron d'origine, prénommé ainsi peut-être en référence à une chanson de geste ou à l'enchanteur de la cour du roi Félix dans le conte Floire et Blancheflor.

Cet ouvrage a été produit par « L’Écran des jeunes » (Association Nationale du Cinéma pour l'Enfance et la Jeunesse – ANCEJ – créée à Paris en 1947 à l'initiative de Roger Lehmann) avec le désir de concevoir une production de films dits récréatifs français alors peu nombreux (l'association durera le temps de quelques années, les financements étant difficiles à obtenir). La « Société Française du Cinéma pour la Jeunesse » (autre nom de l'association ANCEJ) produira notamment les moyens-métrages en prise de vue réelle Jacky, Jacotte et les sortilèges (1947, avec quelques séquences d'animation) d'Antoine Payen et Bim, le petit âne (1949) du célèbre Albert Lamorisse.

Projetée tout d'abord au cinéma et de même dans les ciné-clubs pour la jeunesse à partir de 1947-48 (dont peut-être celui parisien de Sonika Bo), on peut éventuellement supposer malgré l'absence d'une source l'indiquant (INA compris) qu'elle a connu de suite une diffusion sur la RTF dans les toutes premières années d'existence de cette télévision française (1949-52). En dehors de l'Hexagone, dès 1949 elle traversait l'Atlantique, la compagnie états-unienne Telepak en ayant acquit les droits pour les USA (Adventure of Guignol and Barbarin), et fut de même diffusée sur les petits écrans québécois en 1955 (en Belgique également en cette décennie).

Concernant sa diffusion en Amérique du Nord, il est à noter que de nombreux programmes de marionnettes étaient alors proposés au jeune public à la télévision états-unienne depuis 1946 et que l'esthétisme des poupées des aventures de Guignol et Barbarin étaient justement assez proches de certaines américaines. A cet égard, on peut trouver une légère ressemblance entre le Guignol à gaine évoqué ici et le Howdy à fils, la marionnette accompagnant le présentateur “Buffalo” Bob Smith dans l'émission Howdy Doody (de décembre 1947 à septembre 1960, sur NBC), les deux marionnettes se partageant un franc et large sourire aux joues bien arrondies.

Les décennies suivantes le personnage retrouvera le petit écran en une image un peu plus proche de l'original pour d'autres générations d'enfants avec les productions Mon Ami Guignol et Bonjour Guignol.

Liste des épisodes
L'ordre original de cette liste d'épisodes incomplète reste à définir.

Aux mains des Peaux-Rouges
Aventure en mer
Champions de boxe
Guignol et les pirates
L'anneau magique
La baguette magique
La maison du mystère
Le bandit masqué
Le calife de Bagdad
Le château hanté
Le cheval mustang
Le roi nègre
Le voyage extraordinaire
Une partie de chasse
Voyage dans la Lune
Auteur : Captain Jack
Sources :
galerie d'images : la boutique Boulevard du Ciné
Les Aventures de Guignol et Barbarin - image 1 Les Aventures de Guignol et Barbarin - image 2 Les Aventures de Guignol et Barbarin - image 3 Les Aventures de Guignol et Barbarin - image 4 Les Aventures de Guignol et Barbarin - image 5 Les Aventures de Guignol et Barbarin - image 6 Les Aventures de Guignol et Barbarin - image 7 Les Aventures de Guignol et Barbarin - image 8 Les Aventures de Guignol et Barbarin - image 9 Les Aventures de Guignol et Barbarin - image 10


Les Aventures de Guignol et Barbarin © Laurent Mourguet / L’Écran des Jeunes (ANCEJ)
Fiche publiée le 19 janvier 2018 - Lue 1552 fois