Shi Ki

Fiche technique
Nom originalShi Ki (屍鬼)
OrigineJapon
Année de production2010
ProductionAniplex, Fuji TV, Shûesha, Dentsu
AnimationStudio Daume
Nombre d'épisodes22 + 2 épisodes spéciaux
AuteurFuyumi Ono
Auteur mangaRyu Fujisaki
RéalisationTetsurô Amino
ProductionAi Abe, Takamitsu Inoue
Producteur exécutifHideo Katsumata, Kôji Yamamoto
ScénariiKenji Sugihara, Asami Ishikawa, Sawako Hirabayashi, Jun'Ichi Shintaku, Noboru Takagi
Chara-DesignShinji Ochi
Superv. en chef de l'anim.Shinji Ochi
Direction artistiqueIchirô Tatsuta
Direction de l'écritureKenji Sugihara
CouleursKeiko Shibuya, Yûka Maniwa
Direction photographieMasanori Sasaki
MusiquesYasuharu Takanashi
 
» Staff étendu
Diffusions
1ère diff. Cable/Sat/TNT3 février 2011 (KZTV)
Editions
Sortie en DVD5 mars 2014 (Kaze)
Sortie en Blu-Ray Disc17 juin 2015 (Kaze)
Synopsis

Eté 199X, dans le petit village de Sotoba situé à la montagne et coupé du monde, d’étranges événements se produisent. À Yama-Iri, un quartier de Sotoba, trois habitants sont retrouvés morts par Seishin Muroi, le bonze du village. Fait étrange, l’une des trois personnes est morte après les deux premières (dont les corps sont déjà à un stade très avancé de décomposition).

Pendant ce temps, Megumi Shimizu, une adolescente de 15 ans, amoureuse de Natsuno Yûki, un adolescent du même âge, tente de se rapprocher de lui. Ce dernier connait ses sentiments mais passe son temps à l’ignorer. Natsuno est originaire de la ville et a emménagé avec ses parents à Sotoba bien qu’il haïsse ce village et souhaite terminer ses études le plus rapidement possible pour le quitter. Natsuno déteste Megumi car il sait qu’elle l’espionne à travers la fenêtre de sa chambre.

Quelques jours plus tard, de nouveaux résidents, les membres de la famille Kirishiki, arrivent au village et emménagent dans le quartier de Kanemasa où habitait autrefois la famille la plus influente du village. La demeure de ceux-ci fut détruite et un château de style occidental fut construit à la place pour les nouveaux résidents. Alors qu'elle était partie rendre visite à ces nouveaux arrivants, Megumi disparait. Le soir, de nombreux villageois la recherchent et elle est finalement retrouvée durant cette même soirée, inconsciente, dans la forêt. Selon le docteur Toshio Ozaki, elle souffre d’une anémie causée par des piqures d’insectes. Trois jours plus tard, Megumi décède. Natsuno peut enfin ouvrir la fenêtre de sa chambre sans sentir le regard de Megumi mais, pourtant, il a la désagréable sensation que Megumi continue de l’observer cachée dans les buissons. Dans le même temps, une mystérieuse épidémie décime les habitants de Sotoba...

Commentaires

Shi Ki (Démon cadavérique) est l’adaptation de 2 œuvres : la première est le roman de Fuyumi Ono (auteure des 12 royaumes et Ghost Hunt) publié en 2 volumes en 1998 (5 volumes lors de la réédition de 2002) et inédit chez nous. La deuxième est l’adaptation en manga du roman de Ryu Fujisaki (auteur de Soul Hunter) publié de 2007 à 2011 pour un total de 11 volumes et dont l’anime reprend le design (décors comme personnages). Le manga a été édité chez nous chez Kazé Manga et l’anime est sorti chez Kazé en DVD/Blu-ray, et ce sans doublage français.
Cette histoire d’horreur pleine de rebondissements, très réaliste au début (notamment dans ses explications en rapport avec la médecine) tombe dans le surnaturel en utilisant un élément - qui ne vous sera pas révélé dans cette fiche - au combien connu et maintes fois vu et revu mais sans que cela paraisse être un poncif. L’histoire compte aussi énormément de personnages et chacun d’entre eux (du plus secondaire au plus important) a son propre personnalité et son rôle à jouer dans l’histoire.

La série d’animation adapte les 2 supports bien que le manga n’était pas terminé lors de sa diffusion. On trouve d'ailleurs de nombreuses différences avec le manga : plusieurs passages ont été supprimés, raccourcis, modifiés voire déplacés causant ainsi des problèmes de continuité mais les grandes lignes de l’œuvre originale sont respectées. Autre différence : le fan-service, qui contraste avec le ton très sombre de l’œuvre. Certes, le manga en contient mais il l'utilise généralement de manière plus intelligente. Assez étonnement, l’anime supprime certaines scènes de fan-service du manga mais en rajoute d'autres.

La série bénéficie d'une bande-son composée par Yasuharu Takanashi (Naruto Shippûden, Fairy Tail) qui nous offre ici des compositions très belles et très originales, rendant la série encore plus glauque et mystérieuse. D'un point de vue visuel, la série a également été soignée avec des couleurs et des effets particulièrement bien choisis lors des moments forts. Toutes ces qualités concourent à nous offrir un spectacle d’horreur des plus oppressants, angoissants et violents.
Les génériques accentuent aussi le ton glauque de la série notamment ceux du groupe BUCK-TICK (premier générique de début et deuxième générique de fin). On y retrouve des images très étranges, voire perturbantes.

A noter que les événements de l’histoire ont tous une date de notre calendrier grégorien mais aussi du calendrier japonais Rokuyo, où une semaine ne dure que 6 jours, à savoir : Senshô, Tomobiki, Senbu, Butsumetsu, Taian et Shakku. Une divinité est attribuée à chaque jour du calendrier Rokuyo.

Lors de la sortie en format physique au Japon, la série s’est vue adjoindre 2 épisodes spéciaux numérotés 20.5 et 21.5. Ces deux épisodes adaptent quelques passages des œuvres originelles absentes lors de la diffusion TV.
Plusieurs éléments de l’épisode 20.5 ont toutefois été changés par rapport au manga et au roman, notamment la disparition de Toshi Ozaki qui est pourtant bien présent dans l’œuvre originale lors des évènements correspondant à cet épisode. On peut aussi remarquer que des passages ont été rajoutés pour mettre plus en avant les personnages de Hasegawa et de Nao.
L’épisode 21.5 reprend 2 passages concernant le personnage de Tomoko Maeda. Dans le manga, cette mère de famille apparait tout d'abord dans 2 chapitres centrés sur elle (ces 2 chapitres racontent le malheur d’une famille de Sotoba) puis se retrouve être un personnage d’une grande importance à la fin de l’histoire. Dans la série TV, elle est reléguée en arrière-plan et disparaît même de l’histoire alors qu’elle est censée être à l’origine d’un évènement (qui ne vous sera pas révélé ici) très important lors du dernier épisode et qui se déroule donc sans qu'on sache vraiment pourquoi. Ce gros défaut est ainsi corrigé avec cet épisode 21.5.

Liste des épisodes
1) First Blood
2) Second Decay
3) Third Tragedy
4) Fourth Death
5) Fifth Deceit
6) Sixth Skull
7) Seventh Killing Spirit
8 ) Eighth Night
9) Ninth Coffin
10) Tenth Mourning
11) Eleventh Slaughter
12) Twelfth Decay
13) Thirteenth Tragedy
14) Fourteenth Death
15) Fifteenth Deceit
16) Sixteenth Skull
17) Seventeenth Killing Spirit
18 ) Eighteenth Death
19) Nineteenth Coffin
20) Twentieth Mourning
20.5) Twentieth Mourning and Offense
21) Twenty-First Slaughter
21.5) Twenty-First Blood and Offense
22) The Final Hunt
Auteur : CodeGawain
Shi Ki - image 1 Shi Ki - image 2 Shi Ki - image 3 Shi Ki - image 4 Shi Ki - image 5 Shi Ki - image 6 Shi Ki - image 7 Shi Ki - image 8 Shi Ki - image 9 Shi Ki - image 10 Shi Ki - image 11 Shi Ki - image 12 Shi Ki - image 13 Shi Ki - image 14 Shi Ki - image 15 Shi Ki - image 16 Shi Ki - image 17 Shi Ki - image 18 Shi Ki - image 19 Shi Ki - image 20 Shi Ki - image 21


Shi Ki © Fuyumi Ono, Ryu Fujisaki / Aniplex, Fuji TV, Shûesha, Dentsu
Fiche publiée le 28 juin 2017 - Lue 1035 fois