Mobile Suit Gundam Seed Destiny

Fiche technique
Nom originalKidô Senshi Gundam Seed Destiny (機動戦士ガンダムSEED DESTINY)
OrigineJapon
Année de production2004-2005
ProductionSunrise, MBS
Nombre d'épisodes50
AuteurHajime Yatate, Yoshiyuki Tomino
RéalisationMitsuo Fukuda
ProductionHiroshi Morotomi, Hiroo Maruyama
Producteur exécutifSeiji Takeda, Yasuo Miyagawa
ScénariiChiaki Morosawa, Kazuho Hyodo, Yûichi Nomura, Hiroshi Ônogi, Shigeru Morita, Hiroyuki Yoshino, Natsuko Takahashi
Chara-DesignHisashi Hirai
Mecha-DesignKunio Ôgawara, Kimitoshi Yamane
Direction artistiqueShigemi Ikeda
Direction de l'écritureChiaki Morosawa
CouleursAkiko Shibata, Nagisa Abe
Direction photographieTakeshi Katsurayama
MusiquesToshihiko Sahashi
Adaptation françaiseMarie Fuchez, Emmanuel Pettini, Emilie Barbier
Direction de doublageThierry Kazazian
Gén. VF interpreté parGénérique VO
 
» Staff étendu
Editions
Sortie en DVD5 septembre 2006 (Beez)
Synopsis

Près de deux ans se sont écoulés depuis que la guerre entre l’organisation des colonies spatiales PLANT et l’Alliance Terrestre s’est terminée après une énième bataille sanglante. Nous sommes à l’ère Cosmique 73 (C.E. 73 en VO) : Cagalli Yula Athha, devenue députée, veut s’assurer que le traité signé entre les représentants des grandes puissances est bien respecté. Pour ce faire, elle part rencontrer le nouveau Chancelier Suprême de PLANT, Gilbert Durandal. Celui-ci lui fait visiter la base militaire d'Armory One mais au même moment, un groupe inconnu dérobe trois nouveaux prototypes de Mobile Suits développés par ZAFT (l’organisation militaire de PLANT). Le Minerva, un vaisseau de ZAFT, est lancé à la poursuite des voleurs. Dans ce vaisseau se trouve plusieurs jeunes pilotes dont Shinn Asuka, un adolescent perturbé qui a perdu ses parents et sa petite sœur durant la guerre opposant PLANT et l’Alliance Terrestre. Shinn et ses compagnons sont bientôt rejoints par Asran Zala ( Athrun Zala en VO), qui avait combattu pour ZAFT dans le passé.
Finalement, les voleurs de Mobiles Suits ne sont pas rattrapés mais on découvre qu’ils font partie de Phantom Pain, une organisation de l’Alliance Terrestre dirigée par Lord Djibril, le leader du groupe Blue Cosmos (qui souhaite l’éradication des Coordinateurs, des êtres humains génétiquement modifiés, afin de redonner leur suprématie aux Naturels, les humains "normaux"). Grâce à ses manipulations, Blue Cosmos parvient à faire renaître la guerre entre l'Alliance Terrestre et PLANT. Plus tard, Cagalli rejoint l’Archangel, vaisseau de l’Alliance Terrestre, et se retrouve donc dans le camp opposé à celui de l’homme qu’elle aime, Asran...

Commentaires

Gundam Seed Destiny a été diffusée au Japon un an après la fin de Gundam Seed dont elle est la suite directe. A l’époque, c’était la première fois qu’une série de la saga Gundam avait droit à ce genre de suites. En effet, la toute première série Mobile Suit Gundam avait connu plusieurs séquelles mais soient celles-ci se passaient pendant des conflits différents (comme dans Zeta Gundam), soient elles mettaient en scène d’autres personnages (Gundam : The 08th MS Team).

Gundam Seed Destiny a remporté un énorme succès au Japon. Si l’audimat était légèrement en baisse par rapport à Gundam Seed, les ventes de DVD ont été au contraires supérieures et la série a remporté deux fois de suite la première place de l’Anime Grand Prix en 2005 et 2006 (et a même été classé deuxième en 2007 et sixième en 2008 !)
Pourtant, elle a été énormément critiquée parce que les fans ont considéré qu’elle exacerbait largement les défauts de Seed. Ainsi, on retrouve encore plus de flashbacks (certaines scènes comme la mort des parents et de la petite sœur de Shinn sont montrées une bonne dizaine de fois !) et d’épisodes résumés. Mais surtout, la personnalité des personnages a fait couler beaucoup d’encre. Non seulement le nouveau personnage principal, Shinn, se montre constamment en colère du premier au dernier épisode mais en plus, il se fait tout le temps voler la vedette par les anciens personnages de Seed, à savoir Asran, Cagalli, Kira et Lacus. Ces derniers voient aussi leur personnalité changer par rapport à l’ancienne série. Ainsi, Cagalli qui était précédemment une fille au fort caractère se montre ici assez fragile, ce que ses nouvelles responsabilités d’ambassadrice de la paix n’expliquent pas totalement. Kira, en revanche, se montre très en retrait dans les batailles alors qu’il était toujours en première ligne auparavant. Asran, quant à lui, se retrouve à un moment de la série à nouveau en conflit contre Kira, bien que leur différent avait été réglé à la fin de Seed. Enfin, Lacus, même si elle est devenue plus combattive qu’avant, se montre invraisemblablement longue à empêcher Gilbert Durandal d'utiliser son image sans son autorisation. A l’évidence, l’évolution de ces personnages est dictée par le scénario au lieu du contraire. Fort heureusement, on retrouve d’autres personnages très intéressants comme le charismatique Gilbert Durandal, le troublant Rey Za Burrel ou l'attachante Meer Campbell. Le scénario est également trépidant, avec encore plus de rebondissements qu'avant, même si on retrouve aussi des répétitions par rapport à la série précédente (par exemple le vol des Mobile Suits de ZAFT qui rappelle celui des Mobile Suits de l’Alliance Terrestre dans Seed !)
Un autre point qui a fait parler de lui en mal, ce sont les reprises de Zeta Gundam, la 2ème série de la saga. Si Seed s’inspirait déjà énormément de la première série, Seed Destiny plagie allégrement la deuxième. Ainsi, le concept des Extended et des Destroy Gundam est exactement le même que celui des Cyber Newtype et des Psycho Gundam. Cette reprise devient encore plus évidente pendant l’idylle entre Shinn et Stella qui rappelle complètement celle entre Kamille et Four dans Zeta Gundam. Cette histoire d’amour finit d’ailleurs de la même manière, si bien qu’une scène de l’épisode 32 de Seed Destiny est une copie presque parfaite d’une scène de l’épisode 36 de Zeta Gundam ! Gilbert Durandal rappelle aussi beaucoup Paptimus Scirocco, même si cette fois on échappe à la mauvaise copie. Par ailleurs, on retrouve des clins d’œil appuyés à d’autre volets de la saga dans le design des nouvelles Mobile Suit, le plus évident étant avec celui piloté par Asran, le Zaku, qui porte le même nom et un design similaire au mecha vu dans les premières séries.

La fin de Gundam Seed Destiny étant très abrupte (encore plus que celle de Gundam Seed), une nouvelle version de l’épisode 50, appelée Final Plus - The Chosen Future, a été réalisée en 2005. D’une durée de 45 minutes, cette OAV modifie certaines scènes et en rajoute de nombreuses autres inédites (notamment une fin plus satisfaisante). Puis, en 2006-2007, 4 téléfilms résumant la série ont été diffusés à la télévision japonaise. Comme pour les téléfilms de Gundam Seed, on retrouve des séquences redessinées et des scènes inédites. Ces changements seront incorporés à la version HD de Seed Destiny diffusée au Japon en 2013. Cette version HD compte 50 épisodes comme la version SD car elle a supprimé l’épisode 41, qui était un simple résumé, et proposé Final Plus - The Chosen Future en guise d’épisodes 49 et 50. Étrangement, les épisodes résumés, 20, 29 et 47 ont été conservés. Si cela peut se comprendre pour les épisodes 29 et 47 qui proposent quelques scènes inédites, difficile en revanche d’expliquer que l’épisode 20 n’ait pas été supprimé alors que tous les épisodes résumés avaient été écartés dans la version HD de Gundam Seed.

Bien que des rumeurs concernant une troisième série ou un film (possiblement intitulés Gundam Seed Eternity ou Gundam Seed Legendary) aient circulé à une époque, cela ne se fit jamais. En revanche, il existe une séquelle intitulée Gundam Seed C.E.73 Stargazer, sortie en 2006 au Japon et comprenant 3 épisodes de 15 minutes qui ont ensuite été réunis sous forme d'une OAV de 45 minutes. L'histoire se déroule en même temps que celle de Seed Destiny. Elle est inédite en France, de même que Final Plus - The Chosen Future, les films résumés, la version HD... et les mangas dérivés (Gundam Seed Destiny, Gundam Seed Destiny : The Edge, Gundam Seed Destiny : The Edge Desire et Gundam Seed Destiny Astray).

En France, Gundam Seed Destiny a été la troisième série de la saga Gundam à être importée après Gundam Wing et Gundam Seed. Cependant, contrairement à celles-ci, elle n’a bénéficié d’aucune diffusion à la télévision. La version française se montre presque aussi excellente que celle de Gundam Seed, dont elle reprend tous les comédiens. En dehors de quelques voix un peu trop exploitées, on peut simplement regretter que la chanson Vestige, entendue dans plusieurs épisodes, n’ait été conservée qu’en version instrumentale alors qu’elle était chantée dans la version japonaise.

Liste des épisodes
01. Phase 01: Un regard en colère
02. Phase 02: Les racines de la guerre
03. Phase 03: Le feu de la prémonition
04. Phase 04: Bataille parmi les poussières d'étoiles
05. Phase 05: Blessures inguérissables
06. Phase 06: Quand viendra la fin du monde
07. Phase 07: Terre de confusion
08. Phase 08: Jonction
09. Phase 09: Les griffes de l'arrogance
10. Phase 10: La malédiction du père
11. Phase 11: Le choix de son destin
12. Phase 12: La mer de sang
13. Phase 13: Les ailes de la résurrection
14. Phase 14: Départ pour l'avenir
15. Phase 15: Retour sur champ de bataille
16. Phase 16: Duel dans l'océan Indien
17. Phase 17: La marque du soldat
18. Phase 18: Détruisez le Lohengrin!
19. Phase 19: Une vérité dissimulée
20. Phase 20: MS Gundam Seed Destiny - Récapitulatif
21. Phase 21: Regards errants
22. Phase 22: L'épée céleste
23. Phase 23: L'ombre de la guerre
24. Phase 24: Regards fugitifs
25. Phase 25: L'antre du péché
26. Phase 26: Promesses
27. Phase 27: Sentiments inexprimés
28. Phase 28: Survivre et mourir
29. Phase 29: Destins
30. Phase 30: Un rêve éphémère
31. Phase 31: Une nuit interminable
32. Phase 32: Stella
33. Phase 33: Quand le monde se dévoile
34. Phase 34: Cauchemar
35. Phase 35: Par-delà le chaos
36. Phase 36: Asran déserte
37. Phase 37: Nuit de tonnerre
38. Phase 38: Une nouvelle bannière
39. Phase 39: Kira tout puissant
40. Phase 40: Une détermination en or
41. Phase 41: Refrain
42. Phase 42: Liberté et justice
43. Phase 43: Contre-attaque
44. Phase 44: Deux Lacus
45. Phase 45: L'aube du changement
46. Phase 46: La chanson de la vérité
47. Phase 47: Meer
48. Phase 48: Vers un autre monde
49. Phase 49: Rey
50. Phase finale: Le pouvoir ultime
Doublage
Voix françaises (Studio Chinkel) :
Taric MehaniShinn Asuka, Avel Nieder
Fabien BricheAsran Zala
Thierry BourdonKira Yamato, Yolant Kent
Bérangère JeanTalia Gladys, Erica Simons
Bruno MagneYzak Joule, Arthur Trine, Kojiro Murdock, Unato Ema Seiran
Constantin PappasNeo Lornoke, Amagi
Emmanuel GradiRey Za Burrel
Gérard MalabatSting Oakley, Lord Djibril
Marie ChevalotMeyrin Hawk, Stella Loussier, Mayu Asuka
Nathalie HomsLunamaria Hawk, Maryu Ramias
Sabrina LeurquinLacus Clyne, Meer Campbell
Susan SindbergCagalli Yula Athha, Narratrice
Thierry KazazianGilbert Durandal
Vincent De BouardDearka Elthman, Vino Dupre
Eric PeterIan Lee, Sato, Heine Westenfluss
Francis BenoitYuna Roma Seiran, Todaka
Jérôme KeenAndrew Wartfeld
Frédérique MarlotMiriallia Hawn
Frédéric PopovicMartin Dacosta, voix diverses
Patrick BéthuneLedonir Kisaka, voix diverses
 
» Cast étendu
Auteur : Arachnée
Gundam Seed Destiny Shinn Asuka Gilbert Durandal Neo Lornoke Lunamaria Hawke le ZGMF-1000/A1 Gunner ZAKU Warrior Asran et Cagalli Talia Gladys Lacus et Kira Yuna Roma Seiran Meer Campbell Rey Za Burrel le ZGMF-X56S Impulse Gundam Neo Lornoke Lord Djibril Shinn et Stella Loussier le ORB-01 Akatsuki Gundam le GAT-04+AQM/E-A4E1 Jet Windam Maryu Ramias et Mu La Fraga leZGMF-X42S Destiny Gundam Kira à la fin de la série Shinn et Lacus à la fin de la série


Kidô Senshi Gundam Seed Destiny © Hajime Yatate, Yoshiyuki Tomino / Sunrise, MBS
Fiche publiée le 28 août 2016 - Dernière modification le 11 avril 2017 - Lue 2375 fois