La Forêt de Miyori

Fiche technique
Nom originalMiyori no mori (ミヨリの森)
OrigineJapon
Année de production2007
ProductionNippon Animation, Fuji TV
Durée107 minutes
Auteur mangaHideji Oda
RéalisationNizô Yamamoto
Assistant-réalisationToshiaki Kidokoro, Hideki Itô
Producteur exécutifKôichi Motohashi
ScénariiSatoko Okudera
Story-boardsNizô Yamamoto, Hideki Itô
PlanningKôji Kaneda
Chara-DesignShunji Saida, Tetsuya Ishikawa
Direction de l'animationYasuko Sakuma, Saki Mieda, Hideki Itô
Superv. en chef de l'anim.Tetsuya Ishikawa
Direction artistiqueOsamu Masuyama
CouleursAkiko Koyama
Direction photographieJun'Ichi Takeda
MusiquesTakefumi Haketa
Adaptation françaiseMarielle Lemarchand
Direction de doublageMarielle Lemarchand
 
» Staff étendu
Editions
Sortie en DVD9 avril 2009 (Seven 7)
Sortie en Blu-Ray Disc20 janvier 2011 (Seven 7)
Synopsis

Au village de Komori, un père, une mère et leur bébé viennent rendre visite aux grands-parents de ce dernier. C’est alors qu’un événement incroyable se produit : le bébé disparait un instant pendant que les adultes ont le dos tourné et on le retrouve... en haut d’un immense cerisier ! Ce sont les esprits de la forêt qui l’y ont amenée !
Une décennie plus tard, le bébé est devenu une fillette âgée de 11 ans. Son père l’amène à nouveau au village de Komori, où elle n’est pas retournée depuis l’incident, afin de la confier à ses parents. En effet, il est divorcé et n’a pas le temps de s’occuper d’elle, ce qui est d’autant plus embêtant que Miyori (c’est le prénom de sa fille) a de gros problèmes de sociabilisation. Au départ, Miyori, qui est une fille de la ville, se sent très mal. Elle ne fait d’ailleurs aucun effort pour être agréable avec ses grands-parents ou ses camarades de classe, qui l’ont pourtant quasiment tous bien accueillis. Elle reste renfermée et malheureuse car elle se sent responsable du divorce de ses parents. Mais alors qu’elle se promène dans la forêt, elle tombe sur le cerisier où elle s’était retrouvée lorsqu’elle était bébé. Elle y voit tour à tour un ours puis un tigre du Bengale puis une étrange créature qui pleure avoir posé sa trompe sur son front (car il a vu ce qui tourmentait Miyori). La fillette a du mal à croire ce qu’elle a vu mais sa grand-mère n’est pas étonnée et lui explique qu’une divinité habite le cerisier.
Plus tard, c’est un fantôme que Miyori voit dans la forêt et elle le rapporte à Daisuke, un garçon qu’elle n’apprécie pas. Mais, ne le voyant pas revenir de la forêt où il est allé chercher le fantôme, elle décide d’aller le chercher et découvre que le fantôme en question est celui d’une femme qui s’est suicidée à cause d’un homme. Elle s’attaque à Daisuke mais Miyori réussit à le repousser. C’est à ce moment-là que Miyori comprend que se renfermer sur soi et en vouloir à la terre entière peut conduire à sa perte. Elle décide donc de faire des efforts pour s’ouvrir aux autres et devient ainsi amie avec Daisuke et les autres enfants du village.

Quand les créatures de la forêt se montrent à nouveau à Miyori, elle accepte leur présence et découvre qu’elle doit prendre la succession de sa grand-mère afin de devenir la nouvelle protectrice de la forêt. Elle accepte cette mission et n’a pas beaucoup à attendre pour ce faire : en effet, des soi-disant géologues viennent faire des recherches en vue de la construction d'un barrage mais il s’avère en réalité que ce sont des chasseurs venus tuer un animal pourtant en voie de disparition : l’aigle doré. Avec les créatures de la forêt et ses camarades de classe, Miyori va devoir empêcher les chasseurs de réaliser leur plan...

Commentaires

La Forêt de Miyori est un téléfilm adapté du manga homonyme en un volume de Hideji Oda, publié en 2004 au Japon et en 2008 en France chez Milan. Il existe une suite, Les saisons de Miyori (deux tomes + un tome spécial), publié au Japon en 2007-2008 et en France en 2009, toujours chez Milan.
Ce téléfilm a été réalisé par Nizô Yamamoto, qui n’est autre que le directeur artistique (créateur et superviseur des décors) sur Le Château dans le Ciel, Le Tombeau des Lucioles… Cela explique sans doute pourquoi l’atmosphère rappelle beaucoup celle des films du studio Ghibli. De plus, beaucoup de décorateurs de chez Ghibli ont travaillé dessus, si bien que cela renforce la tentation de faire des comparaisons entre les deux. Cependant, si les décors sont très beaux, les personnages sont pour leur part bien loin des canons des films Ghibli et l’animation est très moyenne, bien que ce téléfilm ait bénéficié d’un budget plus important que celui alloué habituellement aux productions télévisées.
Le scénario rappelle lui aussi les productions de Hayao Miyazaki et Isao Takahata et en particulier Pompoko où l’on assistait déjà à la révolte de créatures fantasmagoriques contre des personnes peu soucieuses de l’environnement. Le thème de l’enfant en révolte contre ses parents permet heureusement au téléfilm de trouver une certaine originalité par rapport aux films précités. On notera que le téléfilm est assez fidèle au manga d’origine, même si le caractère de la mère de Miyori a été un peu adouci. De plus, l’enlèvement de Miyori par le nouveau compagnon de sa mère a été retiré du scénario.

Auteur : Arachnée
La Forêt de Miyori - image 1 La Forêt de Miyori - image 2 La Forêt de Miyori - image 3 La Forêt de Miyori - image 4 La Forêt de Miyori - image 5 La Forêt de Miyori - image 6 La Forêt de Miyori - image 7 La Forêt de Miyori - image 8 La Forêt de Miyori - image 9 La Forêt de Miyori - image 10 La Forêt de Miyori - image 11 La Forêt de Miyori - image 12 La Forêt de Miyori - image 13 La Forêt de Miyori - image 14 La Forêt de Miyori - image 15 La Forêt de Miyori - image 16 La Forêt de Miyori - image 17 La Forêt de Miyori - image 18


Miyori no mori © Hideji Oda / Nippon Animation, Fuji TV
Fiche publiée le 19 mai 2016 - Dernière modification le 10 septembre 2017 - Lue 2304 fois