Le Géant de Fer

Fiche technique
Nom originalThe Iron Giant
OrigineEtats Unis
Année de production1999
ProductionWarner Bros
Durée83 minutes
Auteur nouvelleTed Hughes
RéalisationBrad Bird
ProductionAllison Abbate
ScénariiBrad Bird, Tim McCanlies
Story-boardsDean Wellins, Viki Anderson, Mark Andrews, Steve Markowsky, Kevin O'Brien, Piet Kroon, Fergal Reilly
AnimationRichard Bazley, Steve Markowsky, Bob Davies, Mike Nguyen, Stéphane Franck, Wendy Perdue, Tony Fucile, Chris Sauve, Gregory Manwaring, Dean Wellins
Chara-DesignRay Aragon, Laura L. Corsiglia, Tony Fucile, Victor Haboush, Teddy Newton, Lou Romano
DesignMark Whiting, Steve Markowsky, Dominique R. Louis
Direction de l'animationTony Fucile
Direction artistiqueAlan Bodner
MontageDarren T. Holmes
MusiquesMichael Kamen
Adaptation françaiseMarion Bessay
Direction de doublageMarie-Christine Chevalier
Diffusions
Arrivée en France (cinéma)8 décembre 1999
1ère diffusion hertzienne18 novembre 2001 (Canal+)
Rediffusionsdu 24 novembre au 30 novembre 2001 (Canal+)
24 décembre 2004 (France 2)
du 21 juillet au 04 août 2007 (TPS Star)
08 décembre 2008 (Canal+ Family)
du 27 avril 2013 au 27 septembre 2013 (Canal+ Family)
Editions
Sortie en VHS / DVD25 octobre 2000 (Warner Home Vidéo)
Synopsis

Le Maine, en 1957, dans une Amérique en pleine Guerre Froide. Hogarth, un jeune garçon débrouillard vivant avec sa mère, découvre une nuit, en sortant de chez lui, un gigantesque robot descendu du ciel et se nourrissant exclusivement de métal. De nature enfantine, le monstre se lie d’amitié avec Hogarth, mais sa taille immense et son appétit féroce attirent bientôt la curiosité de Kent Mansley, un agent fédéral arrogant, qui compte bien prouver l’existence du robot afin de le détruire ensuite. Hogarth décide de protéger le Géant en le cachant chez Dean, un sympathique ferrailleur, tout en découvrant la nature sensible et pacifique de cette étrange machine.

Commentaires

Adapté d’une nouvelle écrite par Ted Hughes, Le Géant de Fer est le premier long-métrage de Brad Bird, qui n'était pas encore devenu le réalisateur renommé à qui l'on devra plus tard Les Indestructibles et Ratatouille.
Le film prend le risque de placer l’histoire dans un contexte particulier de l’histoire des États-Unis : la Guerre Froide, pendant laquelle les tensions entre les USA et l’Union Soviétique se dégradèrent et où une certaine paranoïa ainsi que l’anticommunisme s’était installés du coté des Américains, qui craignaient une éventuelle attaque nucléaire des Russes. Le personnage de Mansley est d'ailleurs une incarnation quasi-caricaturale mais aussi critique de cet état d’esprit. On retrouve également les fameux films éducatifs en dessin-animé apprenant au enfants comment se protéger des attaques à la bombe soviétique en se cachant sous leurs tables d’école (!).
Cependant, le réalisateur pose également un regard tendre et nostalgique de cette époque qui a aussi vu naitre les prémisses de la culture Geek avec les films d’horreurs réalisés par Roger Corman et les comics, qui influenceront le Géant tout au long du film.

A noter que les deux machinistes du train que le Géant fait involontairement dérailler sont des caricatures/hommages à Frank Thomas et Ollie Johnston, deux immenses personnalités des studios Disney (ils firent parties des Neufs Vieux Sages, qui représentait selon Walt Disney la crème des animateurs de l‘époque). Ceux-ci qui prêtent également leurs voix aux personnages dans la version originale. Brad Bird avait justement fait ses études dans la firme avant de rejoindre la Fox et de travailler sur la série Les Simpson pendant des années.
On retrouve d’ailleurs dans ce film ce même émerveillement et cette tendresse que procure un film Disney mais aussi l’humour potache et bien senti des Simpson. Autre influence notable, celle des films de Miyazaki puisque l’amitié entre le Géant et Hogarth n’est pas sans rappeler celui qui liait Pazu et Sheeta avec le robot du Château dans le Ciel.

Le Géant de Fer est un film magnifique à tous les niveaux, aussi bien dans son animation frisant la perfection que dans son traitement des personnages et de l’histoire. L’humour et surtout l’émotion sont parfaitement mises en scène, et ce jusqu’au final qui tient le spectateur en haleine. On regrettera donc que le film ait injustement connu un flop monumental aux États-Unis.
Au sujet du staff, on note que la musique est signée par Michael Kamen, que l’on connait surtout pour avoir composé les musiques de nombreux films d’action comme les sagas L’Arme Fatale et Die Hard, tandis que le réalisateur Joe Johnston (Chérie j’ai rétréci les gosses, Richard aux pays des livres magiques) fait partie des designers du Géant. Enfin, dans la version originale, on peut entendre Jennifer Anniston sur la mère d’Hogarth, Harry Connick Jr. sur Dean et Vin Diesel sur le Géant (dans un rôle pas très éloigné de celui de Groot dans Les Gardiens de la Galaxie). En VF, la mère d'Hogarth retrouve la voix française habituelle de Jennifer Anniston, à savoir Dorothée Jemma.

Doublage
Voix françaises (Studio Dubbing Brothers) :
Paul NivetHogarth Hughes
Bruno DevoldereLe Géant de Fer
Dorothée JemmaAnnie Hughes
Philippe VincentDean McCoppin
Pierre-François PistorioKent Mansley
Jean-Michel FarcyGénéral Rogard
Pierre BatonFloyd Turbeaux, voix additionnelles
Nicole EvansMrs. Tensedge
Jean-Claude SachotMarv
Auteur : mauser91
Sources :
CinéMovies
Le Géant de Fer - image 1 Le Géant de Fer - image 2 Le Géant de Fer - image 3 Le Géant de Fer - image 4 Le Géant de Fer - image 5 Le Géant de Fer - image 6 Le Géant de Fer - image 7 Le Géant de Fer - image 8 Le Géant de Fer - image 9 Le Géant de Fer - image 10 Le Géant de Fer - image 11 Le Géant de Fer - image 12 Le Géant de Fer - image 13 Le Géant de Fer - image 14 Le Géant de Fer - image 15 Le Géant de Fer - image 16 Le Géant de Fer - image 17 Le Géant de Fer - image 18 Le Géant de Fer - image 19 Le Géant de Fer - image 20 Le Géant de Fer - image 21 Le Géant de Fer - image 22 Le Géant de Fer - image 23


The Iron Giant © / Warner Bros
Fiche publiée le 27 mars 2015 - Dernière modification le 11 octobre 2016 - Lue 3517 fois