Douce et Criquet S'aimaient d'Amour Tendre  ou Bugville

Diffusions
Arrivée en France (cinéma)27 décembre 1946
Editions
Sortie en VHSJanvier 1988 (Aprovision - sous le titre 'Hoppity le criquet séducteur')
Années 90 (Vidéo Kids - sous le titre 'Hoppity le criquet magique')
Sortie en DVD1er août 2011 (Bach Films - sous le titre 'Bugville')
Synopsis

Dans un jardin d’une grande ville d’Amérique, Bugville, un petit village constitué d’insectes, est menacé de destruction. Hoppity le criquet, de retour au village après un long voyage, doit trouver une solution afin de sauver les siens ainsi que Douce (Honey en VO), sa fiancée, en proie à un mariage forcé avec l’horrible Mr. Scarabée (Mr. Beetle en VO) qui, aidé de ses deux acolytes Swat la mouche et Smack le moustique, met au point un plan terrible pour arriver à ses fins et doubler son rival.

Commentaires

Les studios Fleischer, concurrent direct de Walt Disney, se sont imposés dans le format naissant du long-métrage de dessin animé avec Les Voyages de Gulliver] et voulurent aussitôt enchaîner avec une adaptation de La Vie des abeilles (1901) de Maurice Maeterlinck. N’ayant pu obtenir les droits du livre, les Fleischer s’en inspirèrent pour créer une histoire inédite. La Paramount valida le script et imposa le titre Mr. Bug Goes to Town afin de jouer sur la familiarité du public avec le film Mr. Deeds Goes to Town (1936) de Frank Capra, qui fut un immense succès.

Malgré un tournage sans incident majeur, une construction dramatique mieux rythmée que celle de son prédécesseur et une animation mêlant dessin animé traditionnel, rotoscopie et utilisation de maquettes, Mr. Bug fut un échec retentissant au box-office américain. Sorti en avant-première une semaine après Dumbo qui fut un grand succès commercial, le film eut la malchance d’être arrivé deux jours avant l’attaque de Pearl Harbor. Son exploitation officielle, prévue pour décembre, fut limitée à une séance spéciale pour enfants et repoussée à une date ultérieure. Au mois de janvier 1942, le film connut une première sortie au Royaume-Uni où il fut renommé Hoppity Goes to Town, le mot bug ayant là-bas une connotation négative, désignant la vermine. Il resta un mois à l’affiche et fut bien accueilli. La Paramount l’exploita enfin aux USA en février avec une campagne publicitaire très réduite. Ainsi, le film sortit en seconde partie de programme avec Les Voyages de Gulliver, qui plus est dans un circuit limité de salles pour une semaine d’exploitation seulement. Cet échec fut tel qu’il découragera les autres studios concurrents à produire d’autres long-métrages animés, notamment Walter Lantz qui annula son projet d’adaptation du conte d’Aladin.

Le gouffre financier qui en résultat sonna le glas des frères Fleischer : ayant énormément investi dans leurs productions, la Paramount décida de ne plus attendre le remboursement qu’elle avait fixé aux deux frères sur une période de 10 ans et de se passer de leurs services. Pour cela, la firme profita des rapports alors très tendus entre Max et Dave Fleischer pour les monter l’un contre l’autre et ainsi obtenir la mainmise sur leur studio. Le moyen exact qu’elle employa pour ce faire reste à ce jour un véritable mystère. La théorie la plus communément acceptée est que Max (avec le concours de la firme) s’était définitivement fâché avec Dave en raison de la relation extraconjugale que ce dernier entretenait avec sa secrétaire. Toujours est-il que la Paramount se réappropria le studio qu’elle renomma Famous Studio et se concentra sur la première série animée Superman.

Le film sortit au cinéma en France 5 ans après sa sortie aux USA, et bien plus tard en vidéo, mais il ne fut jamais vraiment reconnu chez nous, et le fait qu’il ait eu plusieurs titres français n’a peut-être pas arrangé les choses. Il y a eu trois sorties vidéos connues : deux éditions VHS chez Aprovision puis Vidéo Kids (avec un doublage français déplorable, tant au niveau de l’adaptation que de l’interprétation, réalisé par un groupe d’amateurs) et une seule édition DVD sortie chez Bach Films mais qui ne contient qu’une VOSTFR et une très mauvaise qualité d’image, avec un format rogné et des couleurs délavées. Ces éditions fantaisistes s'expliquent parce que le film est tombé dans le domaine public et que n'importe quel éditeur peut désormais le sortir sans avoir à payer de droits d'auteur. Il est à noter qu’au Japon le film connut, en 2009, une sortie cinéma puis en vidéo, distribuée par le prestigieux Studio Ghibli et leur filiale par laquelle ils distribuent de nombreux films animés étrangers.
Concernant les copies originales du film, il semblerait que ces dernières aient été perdues puisque l’ensemble des versions vidéo (y compris celle de Ghibli) comportent le titre Hoppity Goes to Town et non Mr. Bug.

Le non-succès de cette œuvre n’empêche pas qu’elle regorge de qualités, avec son animation soignée, ses personnages attendrissants et son histoire plutôt originale pour l’époque. Quand aux chansons, contrairement à celles des Voyages de Gulliver, elles sont peu nombreuses et servent à faire la transition entres certains éléments du film. On notera d’ailleurs la présence de Leigh Harline, le compositeur des deux premiers long-métrages de Walt Disney, Blanche Neige et les sept nains et Pinocchio, sans doute pour rendre le film le plus "disneyen" possible. Il en résulte un petit chef-d’œuvre méconnu, à voir absolument pour l’aspect historique qu’il représente, à savoir une tentative pas si infructueuse que cela de concurrencer Walt Disney.

Auteur : mauser91
Modifs/Ajouts : Klaark
Sources :
IMDB
Animato n°39
Leslie CABARGA, Betty Boop, Popeye et Cie. L’Histoire des Fleischer, Artefact, 1980
Cinéhollywood
cartoonresearch.com
Douce et Criquet S'aimaient d'Amour Tendre - image 1 Douce et Criquet S'aimaient d'Amour Tendre - image 2 Douce et Criquet S'aimaient d'Amour Tendre - image 3 Douce et Criquet S'aimaient d'Amour Tendre - image 4 Douce et Criquet S'aimaient d'Amour Tendre - image 5 Douce et Criquet S'aimaient d'Amour Tendre - image 6 Douce et Criquet S'aimaient d'Amour Tendre - image 7 Douce et Criquet S'aimaient d'Amour Tendre - image 8 Douce et Criquet S'aimaient d'Amour Tendre - image 9 Douce et Criquet S'aimaient d'Amour Tendre - image 10 Douce et Criquet S'aimaient d'Amour Tendre - image 11 Douce et Criquet S'aimaient d'Amour Tendre - image 12


Mr. Bug goes to town / Hoppity goes to town © Dave Fleischer, Dan Gordon, Ted Pierce, Isidore Sparber / Fleischer Studios, Paramount Pictures
Fiche publiée le 29 octobre 2014 - Dernière modification le 24 décembre 2015 - Lue 4219 fois