Charlie, mon Héros

Fiche technique
Nom originalAll Dogs Go to Heaven
Tous les chiens vont au paradis
OrigineEtats Unis, Irlande, Royaume Uni
Année de production1989
ProductionGoldcrest, Sullivan Bluth Studios
Durée85 minutes
RéalisationDon Bluth, Dan Kuenster (co-réalisateur), Gary Goldman (co-réalisateur)
ProductionDon Bluth, Gary Goldman, John Pomeroy
Producteur exécutifGeorge A. Walker, Morris F. Sullivan
ScénariiDavid N. Weiss, Don Bluth, Ken Cromar, Gary Goldman, Larry Leker, Linda Miller, Monica Parker, John Pomeroy, Guy Shulman, David Steinberg
Story-boardsDon Bluth, Dan Kuenster, Larry Leker
Direction de la productionGerry Shirren, Thad Weinlein
Effets SpéciauxStephen Moore (direction), ...
DesignDon Bluth, Larry Leker
Direction de l'animationJohn Pomeroy, Linda Miller, Ralph Zondag, Dick Zondag, Lorna Pomeroy-Cook, Jeff Etter, Ken Duncan
Direction artistiqueDon Bluth, Larry Leker
Direction des décorsDon Moore
Direction du layoutScott Caple, David Goetz
MontageJohn K. Carr, Lisa Dorney
MusiquesRalph Burns
Adaptation françaiseChristian Dura
Direction de doublageJenny Gerard
 
» Staff étendu
Diffusions
Arrivée en France (cinéma)28 mars 1990
1ère diff. Cable/Sat/TNT24 février 2015 (Gulli)
Rediffusions04 mars 2015 (Gulli)
Editions
Sortie en VHS5 novembre 1991 (Gaumont)
Sortie en DVD24 octobre 2002 (MGM)
1er juin 2005 (Paramount Home Entertainment)
Synopsis

Louisiane, 1939. Charlie, un chien gangster avide de richesse, se fait tuer par son ancien associé, Carcasse le bouledogue, et le stupide comparse de celui-ci, Zigouille. Il se retrouve au Paradis où il est accueilli par l'ange Annabelle. Il parvient cependant, par un tour de cochon, à revenir sur Terre, et s'adjoint Gratouille, un teckel nerveux et son ami de toujours, afin de kidnapper Anne-Marie, une adorable petite fille orpheline qui a le don de parler aux animaux, et ce afin d'en tirer profit. Mais il devra se frotter à Carcasse plus vengeur que jamais, et aux démons de l'enfer qui entendent bien recueillir Charlie en leur sein pour avoir refusé son destin.

Commentaires

À l'origine un film à sketch mettant en scène un chien détective privé, le scénario du film fut retravaillé pendant très longtemps. D'abord proposé à Steven Spielberg et sa société de production Amblin Entertainment, le film fut finalement produit par Goldcrest Films International et Don Bluth lui-même qui souhaitait avoir un contrôle artistique total sur le projet (gardant un mauvais souvenir de sa collaboration avec Spielberg et George Lucas sur leur précédent film ensemble, Le Petit Dinosaure et la Vallée des Merveilles) qui aboutit à la délocalisation en Irlande du studio Sullivan Bluth.
La production du long-métrage ne fut guère facile : si l'équipe pensait réaliser un film d'animation pour tout public, la commission de censure pointa du doigt le langage parfois grossier des personnages et certaines scènes jugées inappropriées pour le jeune public et surtout le ton général du film volontiers très sombre et plutôt mélancolique.
En conséquence, certains dialogues furent réenregistrés par les acteurs originaux et certaines scènes coupées, parmi lesquelles la séquence du décès de Charlie au début du film causé par Carcasse. On y voyait clairement la voiture percuter le héros de plein fouet et son corps couler dans la mer (la coupure et l'étrange transition entres les scènes se remarquent d'ailleurs aisément). De plus, le passage où Carcasse et Zigouille tentent de tuer Charlie avec une véritable mitraillette fut retravaillé suite à une tuerie qui eut lieu dans une école de Californie par un homme armé qui fit plusieurs morts dont de nombreux enfants. L'arme à feu fut donc remplacée par un pistolet laser plus inoffensif. Malgré tout, le débat continue aujourd'hui quand à savoir si le film devrait être classé tout public ou non.
Une autre anecdote mélancolique fut le décès de la petite Judith Barsi, la voix originale d'Anne-Marie qui, après avoir enregistré ses dialogues, fut assassinée par son père qui se donna la mort par la suite. L'équipe fut particulièrement choquée par cet évènement et Don Bluth, anéanti par la mort de l'enfant, retravailla le personnage et l'animation d'Anne-Marie, aussi bien dans son design que dans sa gestuelle, afin de la faire ressembler le plus possible à Judith et lui rendre hommage. La chanson "Love Survives" dans le générique de fin lui fut également dédiée.

Ce film est souvent considéré comme l'un des chefs-d’œuvre de Don Bluth, grâce à ses personnages attachants et travaillés, et son histoire plutôt originale, tantôt humoristique, tantôt angoissante, teinté d'ironie avec la description "angélique" de Charlie plusieurs fois remise en question, le tout dans un final chargé d'émotions qui ne laissera pas le spectateur indifférent. Même si le film n'est pas aussi connu que Fievel et le Nouveau Monde ou Anastasia, il mérite amplement son statut de film culte.
L'ambiance du film est très particulière avec ses nombreuses références au monde des gangsters transposés dans le monde canin, et on a rarement vu un héros aussi menteur, tricheur, manipulateur et ambigu que Charlie dans un film pour enfants. Mais le long-métrage comporte également beaucoup de passages attendrissants, notamment le personnage d'Anne-Marie (qui semble être une version enfantine de Blanche-Neige de Disney, le film qui a donné envie à Don Bluth de se lancer dans l’animation) et son tandem avec le héros est intelligemment retransmis.

Les chansons présentes dans le film sont très sympathiques et entraînantes, bien que parfois peu utiles au développement de l'intrigue, et la bande originale de Ralph Burns, très jazz et symphonique, très réussie.
La version française réalisée chez PM Productions a été particulièrement soignée, aussi bien pour les dialogues que pour les chansons. L'adaptation est une réussite, bien qu'elle se permette des grossièretés, ce qui n'est cependant pas dommageable dans la mesure où cela correspond au ton général du récit, et on y retrouve de nombreuses voix connues : Richard Darbois, Jacques Frantz, Alexandra Garijo (toute jeune à l’époque), Céline Monsarrat, Claude Joseph, Philippe Peythieu....
En version originale, outre Dom DeLuise (qui retrouve Don Bluth après Brisby et le Secret de Nimh et Fievel), c'est le célèbre acteur Burt Reynolds qui interprète Charlie. Les deux acteurs se sont tellement investis dans leurs rôles, allant jusqu'à improviser, que le réalisateur reconnut qu'ils étaient meilleurs que ce qui était écrit dans le script.

Comme d'autres films réalisés par Don Bluth, une suite fut réalisée en 1996, Charlie 2, et comme les autres suites des films du réalisateur, le ton y est plus léger et enfantin.
A noter : le film s'appelait seulement "Charlie" lors de sa sortie au cinéma. Le sous-titre "mon héros" a été rajouté lors de la sortie en VHS. Au Québec le film s'intitule "Tous les chiens vont au paradis".

Doublage
Voix françaises (Studio PM Productions) :
Richard DarboisCharlie
Jacques FrantzGratouille
Alexandra GarijoAnne-Marie
Céline MonsarratAnnabelle (dialogues)
Christiane LegrandAnnabelle (chant)
Claude JosephCarcasse
Philippe PeythieuZigouille
Patrick OsmondHarold
Dominique WestbergKate
Nicole FavartFlo
Véronique AugereauStella
Hervé BellonReginald
Gérard MessonierRoi Gator
 
» Cast étendu
Auteur : mauser91
Sources :
DVD
Le site Get Animated! de John Crawley
http://www.imdb.com/
Charlie, mon Héros - image 1 Charlie, mon Héros - image 2 Charlie, mon Héros - image 3 Charlie, mon Héros - image 4 Charlie, mon Héros - image 5 Charlie, mon Héros - image 6 Charlie, mon Héros - image 7 Charlie, mon Héros - image 8 Charlie, mon Héros - image 9 Charlie, mon Héros - image 10 Charlie, mon Héros - image 11 Charlie, mon Héros - image 12 Charlie, mon Héros - image 13 Charlie, mon Héros - image 14 Charlie, mon Héros - image 15 Charlie, mon Héros - image 16 Charlie, mon Héros - image 17 Charlie, mon Héros - image 18 Charlie, mon Héros - image 19 Charlie, mon Héros - image 20


All Dogs Go to Heaven © / Goldcrest, Sullivan Bluth Studios
Fiche publiée le 26 septembre 2014 - Dernière modification le 23 février 2017 - Lue 4054 fois