Colorful

Fiche technique
Nom originalColorful (カラフル)
OrigineJapon
Année de production2010
ProductionFuji TV, Sunrise, Dentsu, Aniplex, Sony Music Entertainment, Tôhô
AnimationAscension, Sunrise
Durée123 minutes
Auteur romanEto Mori
RéalisationKeiichi Hara
ProductionYutaka Sugiyama, Atsuhiro Iwakami
Producteur exécutifHideyuki Tomioka, Takashi Ishihara
ScénariiMiho Maruo
Story-boardsKeiichi Hara
Direction techniqueMasahiro Satô (2), Tetsuo Hirakawa, Minoru Yamaoka (assistant)
Chara-DesignAtsushi Yamagata, Takuya Satô (assistant)
Direction de l'animationMasahiro Satô (2), Atsushi Yamagata (assistant), Jun Uemura (assistant), Shigehito Tsuji (assistant), Takayuki Uragami (assistant), Takuya Saitô (assistant), Tomohisa Shimoyama (assistant)
Direction artistiqueTakashi Nakamura (2)
CouleursHiromi Imaizumi
MontageToshihiko Kojima
Direction photographieKôichi Yanai
MusiquesKô Ôtani
Adaptation françaiseAdélaïde Pralon
Direction de doublageBruno Méyère
 
» Staff étendu
Diffusions
Arrivée en France (cinéma)16 novembre 2011
1ère diff. Cable/Sat/TNT12 septembre 2014 (KZTV)
Editions
Sortie en DVD / Blu-ray21 mars 2012 (Kaze)
Synopsis

L’esprit d’une personne décédée se retrouve dans un endroit étrange ressemblant à une gare et s’apparentant au purgatoire. Là, une sorte d’ange répondant au nom de Pura Pura lui apprend qu’il a gagné à un tirage au sort céleste et qu’il va retourner dans le monde des vivants en intégrant le corps d’un jeune adolescent qui vient de se suicider. Le "cadeau" n’en est pourtant pas vraiment un puisque si l’esprit refuse, il ne pourra plus jamais se réincarner. De plus, il n’a que 6 mois pour comprendre pourquoi l’adolescent a voulu se suicider et pour se souvenir de ce que lui-même a bien pu faire de si terrible pour avoir été amené au purgatoire, faute de quoi il perdra la chance qui lui a été offerte.
C’est donc dans le corps de Makoto Kobayashi, un jeune garçon de 14 ans, que l’esprit se réveille dans un hôpital, entouré par ceux qui formeront désormais sa famille : sa mère, son père et son frère ainé Mitsuru.. L’esprit a du mal à trouver ses marques dans cette nouvelle vie, d’autant que ses parents (en particulier sa mère) sont trop attentionnés tandis que son frère se montre au contraire distant. De plus, il ne parvient pas à comprendre ce qui a pu pousser Makoto, un garçon apparemment sans histoires, à attenter à ses jours. Heureusement, il peut compter sur Pura Pura - qu’il est le seul à voir - pour le guider (ne serait-ce que pour trouver sa chambre par exemple !) Mais Pura Pura ne révèle des informations à l’esprit qu’au compte-gouttes pour qu’il ait le temps de les "digérer". Certaines d’entre elles sont d’ailleurs assez dures à entendre et l’esprit finit par se demander quelle grave erreur il a bien pu commettre pour se retrouver dans une vie aussi "pourrie" ! Au départ, il juge hâtivement et sévèrement ses proches mais il va devoir apprendre à les comprendre et à les accepter. D’un autre côté, sa dureté envers eux va les obliger à changer leur manière de se comporter, agissant comme un catalyseur. Dans le même temps, certaines relations avec des élèves du collège vont se révéler déterminantes...

Commentaires

Ce film du réalisateur de Un été avec Coo, aussi connu pour les séries Malicieuse Kiki et Shin Chan, est l’adaptation (assez libre) d’un roman de 1998, déjà adapté en film live en 2000. Il traite de sujets difficiles et rarement abordés dans le cinéma d’animation tels que le suicide (rappelons que le taux de suicide au Japon est l’un des plus élevés au monde), le harcèlement scolaire, l’adultère ou encore la prostitution ! Malgré tout, et c’est là le talent du réalisateur, le film est loin d’être glauque, il est même au contraire empreint d’un certain optimisme par moments (en particulier dans sa dernière partie). Comme pour Un été avec Coo, Colorful n’a pas été un énorme succès financier mais il a été très bien accueilli par la critique. Il a d’ailleurs remporté la mention spéciale du jury et le prix du public au Festival International du film d'animation d'Annecy en 2011.

Le film comporte d’ailleurs plusieurs similarités avec Un été avec Coo puisqu’on retrouve à nouveau une histoire centrée autour d’un personnage extérieur qui va s’immiscer dans la vie d’une famille. Shoko ("l’amie" de classe de Makoto) rappelle également quelque peu Sayoko (jeune fille avec laquelle le héros de Un été avec Coo a une relation ambiguë). Enfin, là encore les graphismes sont très simples, donnant un aspect sobre à l’animation. Les décors sont en revanche beaucoup plus soignés et donnent souvent l’impression d’être des tableaux ou des photographies. Les couleurs jouent quant à elle un rôle très important dans le film (ce qui semble normal étant donné son titre !), et l’on passe de tons grisâtres tristes au début du film à des tons plus chamarrés vers la fin. Cette évolution souligne celle vécue par l’esprit habitant le corps de Makoto qui réalise petit à petit que l’être humain ne se résume pas à une seule couleur mais que sa personnalité est faite d’une riche palette de couleurs.

Même si le final pourra sembler un peu trop évident et même assez moralisateur, cela ne ternit pas la portée du message du réalisateur qui nous offre une jolie leçon de vie et d’espoir.

Doublage
Voix françaises (Studio Wantake) :
Thomas SagolsMakoto
Natacha GerritsenPura-Pura
Christine ParisLa mère
Emmanuel GradiLe père
Nicolas BeaucaireSaotome
Camille DondaHiroka
Jessie LambotteShoko, un petit garçon
Emmanuel RausenbergerMitsuru
Philippe RoullierSawada
Catherine DesplacesUn petit garçon
Annabelle RouxMao
Benoit Du PacLe médecin, un voyou
Charlyne Pestel
Bruno Méyèreun voyou
Grégory Laisnéun voyou
Auteur : Arachnée
Colorful - image 1 Colorful - image 2 Colorful - image 3 Colorful - image 4 Colorful - image 5 Colorful - image 6 Colorful - image 7 Colorful - image 8 Colorful - image 9 Colorful - image 10 Colorful - image 11 Colorful - image 12 Colorful - image 13 Colorful - image 14 Colorful - image 15 Colorful - image 16 Colorful - image 17


Colorful © Eto Mori / Fuji TV, Sunrise, Dentsu, Aniplex, Sony Music Entertainment, Tôhô
Fiche publiée le 27 septembre 2014 - Dernière modification le 19 mars 2017 - Lue 2109 fois