Alice

Fiche technique
Nom originalNeco z Alenky (Něco z Alenky)
Quelque chose d’Alice
OrigineTchécoslovaquie, Suisse, Allemagne, Royaume Uni
Année de production1988
ProductionCondor Features, Film Four International, Hessischer Rundfunk
Durée86 minutes
Auteur romanLewis Caroll
Création des personnagesJan Švankmajer
RéalisationJan Švankmajer
ProductionPeter-Christian Fueter, Hannes Bressler, Paul Madden
Producteur exécutifKeith Griffiths, Michael Havas
ScénariiJan Švankmajer
AnimationBedrich Glaser
Direction artistiqueJirí Bláha, Eva Švankmajerová
Direction photographieSvatopluk Malý
Diffusions
Arrivée en France (cinéma)7 septembre 2011 (ressortie)
Editions
Sortie en VHS? (K-Films)
Sortie en DVD20 septembre 2007 (K-Films)
25 novembre 2014 (Malavida)
Synopsis

La petite Alice s'ennuie toute seule dans sa chambre jusqu'au moment où un lapin blanc empaillé prend soudainement vie pour s'échapper de sa vitrine. Après s’être vêtu d’un costume rouge et consulté sa montre à gousset, l'animal s'enfuit en clamant qu'il est en retard. La fillette le suit à l'intérieur d'un meuble à tiroir qui la conduira dans une grande maison délabrée, où chaque pièce est occupée par les créatures les plus étranges, où les objets jusqu'alors familiers prennent des allures inquiétantes.

Commentaires

Fort d’un parcours de plasticien et de marionnettiste, le tchèque Jan Švankmajer met en scène depuis 1964 un univers surréaliste à l’humour corrosif dans des courts-métrages d’animation mêlant acteurs réels, objets animés et pâte à modeler. C’est en 1982 avec la diffusion internationale de son film Les Possibilités du dialogue que l’homme sera reconnu parmi les plus grands auteurs du cinéma d’animation.

Alice (ou Quelque chose d’Alice, si l’on souhaite traduire littéralement le titre original) constitue son premier long-métrage et se propose de réinterpréter le conte de Lewis Carroll suivant ses thématiques récurrentes, à commencer par les objets, principaux acteurs du film. Toujours usés, ces derniers tentent de surpasser leur fonction par l’animation pour finalement être renvoyés à leur nature la plus triviale et leur donner ainsi un caractère dérangeant : le Lapin Blanc passe son temps à ré-ingurgiter la sciure qui s’échappe de son corps à cause de l’ouverture sur son torse qui lui permet de sortir et rentrer sa montre à gousset, le Lièvre de Mars est un jouet mécanique hors d’âge à remonter régulièrement, le Chapelier Fou une marionnette à tringle buvant du thé (qui bien sûr dégouline dans son corps de bois creux) et la Reine de Cœur demeure une figure de carte à jouer physiquement plate.
Cette impression d’étrangeté malsaine est d’ailleurs renforcée par le rythme lent du film, ses cadrages statiques, son absence totale de musique, la présence régulière d’objets pointus et la mise en avant de l’acte d’ingestion (autre obsession du cinéaste). Le récit entretient le flou entre le rêve et le cauchemar tout en se parant d’un sous-texte politique, entre le "merveilleux jardin" situé derrière la petite porte réduit à un décor de carton-pâte, la scène du thé avec le Lièvre et le Chapelier transformée en un rituel mécanique et un procès doté d’un scénario écrit distribué aux protagonistes.

Financé et distribué clandestinement par des capitaux étrangers, le film remporta le Grand Prix du Long-Métrage au Festival d’Annecy en 1989 et fut acclamé par la profession. Milos Forman le perçoit comme "un mélange de Walt Disney et de Luis Buñuel" tandis que Terry Gilliam le classera parmi ses films-cultes et s’inspirera par la suite de son imagerie pour son film Tideland (2006). Il est d’ailleurs amusant de constater que Švankmajer avait déjà repris le poème Jabberwocky de Lewis Carroll en 1971, qui connut également une adaptation 6 ans plus tard par... Terry Gilliam.

Doublage
Voix françaises :
Marion BalançaAlice
Acteurs & Actrices
Kristýna KohoutováAlice
Camilla PowerAlice (bouche en gros plan et voix-off en VO)
Auteur : Klaark
Alice - image 1 Alice - image 2 Alice - image 3 Alice - image 4 Alice - image 5 Alice - image 6 Alice - image 7 Alice - image 8 Alice - image 9 Alice - image 10 Alice - image 11


Neco z Alenky © Lewis Caroll / Condor Features, Film Four International, Hessischer Rundfunk
Fiche publiée le 21 juin 2014 - Dernière modification le 21 avril 2015 - Lue 2509 fois