Gatchaman OAV

Fiche technique
Nom originalGatchaman (ガッチャマン)
OrigineJapon
Année de production1994
ProductionTatsunoko, Nippon Columbia
AnimationArtmic, Artland
Nombre d'épisodes3 X 45 minutes
AuteurTatsuo Yoshida
RéalisationHiroshi Saitô, Yukihiro Matsushita
ProductionTakashi Yoshida, Hirotoshi Okura
Producteur exécutifIppei Kuri, Minoru Yoshida
ScénariiTatsunoko Pro Planning Room
Story-boardsYukihiro Matsushita
Direction techniqueKeitarô Motonaga, Akihiko Nishiyama
PlanningKôki Narishima
Chara-DesignYasuomi Umetsu
Mecha-DesignKimitoshi Yamane
Direction de l'animationYasuomi Umetsu
Direction artistiqueJirô Kôno
Direction photographieAkihiko Takahashi, Toyomitsu Nakajo
MusiquesBill Meyers, Maurice White
Gén. VF interpreté parIchirô Mizuki, Lance Matthew (Gén. de fin)
Editions
Sortie en VHS / DVD2001 (Déclic Images)
Synopsis

Alors qu'un gigantesque vaisseau aux allures de dragon, le Turtle King, fait son apparition et raye une ville de la carte, provoquant une panique générale, plusieurs membres de l'organisation de défense ISO disparaissent mystérieusement...
Le fameux scientifique, le professeur Nambu, comprend vite que le sinistre et légendaire syndicat de Galactor, commandé par l'énigmatique Berg Katse et ses légions d'assassins, vient de faire son entrée en scène et un premier pas dans son ambition : Anéantir le monde tel qu'on le connait pour le refaçonner à son image...

Nambu, qui avait prévu qu'un jour Galactor se manifesterait, avait tout de même prévu une parade : un groupe d'élite solidement entraîné et armé, qui seul pourrait être capable de vaincre le démon : la Force G, ou équipe Gatchaman... 5 jeunes jeunes gens aux caractères propres, dotés de pouvoirs exceptionnels et d'identités secrètes. A bord de leur fabuleux vaisseau, Gatchaman va tenter une expédition punitive vers le Turtle King et infliger à Galactor sa première grande défaite... Mais les criminels ne vont pas en rester là et un affrontement démoniaque se met en place, dont la survie de la Terre devient l'enjeu...
Qui est réellement le Sosai X, l'entité extraterrestre qui commande à Berg Katse ? Et qui se cache sous le masque de Red Impulse, l'homme d'élite habillé de rouge, qui vient en aide aux Gatchaman quand ils s'y attendent le moins ? Autant de réponses cruciales qui seront apportées dans la bataille finale...

Commentaires

Dans les années 90, les célèbres studios Tatsunoko entreprennent de remettre au goût du jour leurs 4 grandes séries de superhéros qui ont fait leur gloire dans les années 70, au travers de remakes sous forme d'OAV ambitieuses : Casshern, Polymer, Tekkaman et Gatchaman. Ce dernier fait donc partie de cette revisite, et reprend le concept et l'histoire de la série Kagaku Ninjatai Gatchaman, qui est inédite sous sa forme originelle en France, mais qui est tout de même célèbre dans notre pays puisque nous avions pu découvrir sa version américaine transformée dans "les Visiteurs du Mercredi" sous le nom de La Bataille des Planètes...

Sur les évènements des 105 épisodes d'origine, une petite poignée a été reprise et adaptée pour ces trois OAV, les mêmes d'ailleurs qui avaient été utilisés pour la conception d'un "film" montage de la première série de Gatchaman en 1978 (et sorti en DVD aux éditions Dybex)...
On y retrouve donc la 1ere confrontation entre Gatchaman et Galactor dans le Turtle King, la venue de Red Impulse, sa mort et la révélation de son identité (il s'agit du père de Ken, le héros) et le combat final et la révélation des véritables plans de Sosai X. Les OAV ont le mérite de nous faire découvrir pour la 1ere fois une histoire cohérente, avec un début et une fin, puisque la bataille des planètes ne faisait qu'adapter des épisodes japonais et ne nous avait jamais proposé de conclusion à la série, ni montré dans le détail les fameuses scènes décrites plus haut, occultant purement et simplement la narration originelle...

Les habitués de la saga ne seront pas dépaysés. Même si bien entendu, le design s'adapte aux exigences de modernité en modifiant les costumes des années 70, tous les personnages sont bien reconnaissables et identifiables, leurs caractères restant les mêmes. Le graphisme est plutôt joli, même si certains ont pu un peu reprocher qu'il soit donné à nos héros un look proche d'un boy's band de l'époque, un peu éloigné du look très (trop ?) Seventies des originaux, avec leurs cheveux longs et leurs pantalons pattes d'eph' !
Seuls ceux qui ont grandi avec la VF peuvent être un peu perdus, puisque les noms utilisés, VOST oblige, sont ici les vrais noms japonais. Point de Marc, de Princesse, de Cavelier ou de Zoltar, place à Ken, Jun, Nambu et Berg Katse.

Sur le plan technique, la réalisation est rythmée et on ne s'ennuie pas avec des combats chorégraphiés (Gatchaman fut tout de même à l'époque une source d'inspiration des Sentaï de Tôei !) et une histoire prenante. Nos cinq héros sont soigneusement mis en scène lorsqu'on les découvre pour la première fois, tout comme leur équipement. Seul le cruel Berg Katse perd un peu en profondeur. Dans la vieille série, on apprenait dans la fin inédite qu'il s'agissait d'un mutant hermaphrodite, mi-homme mi-femme (et la VF occultait cela pour nous dire que ce personnage n'était simplement qu'une "femme aux cheveux très longs"...). Ici, Berg Katse est une femme étrange, presque mystique, dotée de pouvoirs spectaculaires, mais ses origines ne sont hélas pas développées.

Les OAV de Gatchaman arrivent en France en vidéo chez Déclic Images, sous forme de trois cassettes VHS (une par OAV !) avant d'être réunies sur un DVD. Aucun doublage n'avait été effectué. C'était quelques mois avant que la Bataille des planètes, alors très recherchée des collectionneurs nostalgiques en vidéo, ne ressorte à son tour chez le même éditeur.

Liste des épisodes
01. Gatchaman VS Turtle King
02. Le mystère Red Impulse
03. Décompte final 002
Auteur : Kahlone
Gatchaman OAV - image 1 Gatchaman OAV - image 2 Gatchaman OAV - image 3 Gatchaman OAV - image 4 Gatchaman OAV - image 5 Gatchaman OAV - image 6 Gatchaman OAV - image 7 Gatchaman OAV - image 8 Gatchaman OAV - image 9 Gatchaman OAV - image 10 Gatchaman OAV - image 11 Gatchaman OAV - image 12


Gatchaman © Tatsuo Yoshida / Tatsunoko, Nippon Columbia
Fiche publiée le 25 mars 2014 - Dernière modification le 18 janvier 2017 - Lue 3222 fois