Grey  Cible Digitale

Fiche technique
Nom originalGrey Digital Target (GREY デジタル・ターゲット)
OrigineJapon
Année de production1986
ProductionAshi Production, Tokuma, Magic Bus
Durée73 minutes
Auteur mangaYoshihisa Tagami
RéalisationSatoshi Dezaki
ScénariiYasushi Hirano, Kazumi Koide, Satoshi Dezaki
Chara-DesignSetsuko Shibuichi
Mecha-DesignKen'Ichi Maejima, Shin'Ichi Suzuki
Direction de l'animationYukari Kobayashi, ...
Direction artistiqueGeki Katsumata
CouleursYukiko Nunomoto, Yûko Nishikawa
Direction photographieNobuyuki Sugaya
MusiquesGorô Omi
 
» Staff étendu
Diffusions
Arrivée en France (cinéma)20 juillet 1995 (cycle Cinémanga)
1ère diff. Cable/Sat/TNT16 septembre 1999 (Mangas - Cinémanga)
Editions
Sortie en VHSMai 1997 (Kaze - Kaze Cinémanga)
Sortie en DVD11 juillet 2001 (Kaze)
Synopsis

En 2058, un cataclysme a dévasté la Terre et supprimé une grande partie des habitants de celle-ci. Dans ce futur apocalyptique, un ordinateur central nommé "Big Mama" régente la vie des humains en les faisant se battre les uns contre les autres. En effet, chaque terrien est classé sur une échelle de F à A : ceux qui sont de rang inférieur vivent dans des bidons-villes et doivent se contenter de maigres pitances en récompense de leur dur labeur tandis que ceux qui appartiennent au groupe A vivent dans la ville idyllique de Nagoshi, dirigé par la reine Lara. Pour pouvoir progresser dans ce classement, il n’y a qu’une seule solution : devenir soldat et se battre contre les habitants des autres villes lors d’affrontements sanglants et meurtriers. C’est ce qu’a choisi de faire Grey afin de réaliser le rêve de sa fiancée, Lips, décédée en poursuivant ce but. Pour cela, il se montre insensible à la mort des autres – amis ou ennemis -, immoral et sans scrupules, ce qui lui permet d’accéder au rang B. Mais après avoir fait la connaissance d’une jeune femme pleine de vie, Nova, il commencera à ouvrir son cœur et cherchera à remettre le système en question...

Commentaires

Ce film méconnu faisait partie du programme du cycle Cinémanga durant lequel ont aussi été projetés Arion ou encore le film de Macross. Il a été réalisé par Satoshi Dezaki, le frère aîné de Osamu Dezaki (Black Jack, Joe 2...), qui est par ailleurs le directeur du studio d'animation Magic Bus (Cobra the Animation, les Quintuplés...) Quelques mois avant "Grey", il avait réalisé 11-nin iru !/They were eleven (d'après le manga de Moto Hagio paru en France en 2013 dans une anthologie éditée par Glénat), justement pour Magic Bus. Son travail le plus connu reste l'avant-dernier film de Lamu (également réalisé dans les mêmes studios).

"Grey" est tiré du manga en trois volumes de Yoshihisa Tagami qui est rempli de tragédies (d'où le titre qui fait référence à la couleur grise). Cette adaptation se veut légèrement moins sombre, selon le souhait de son réalisateur (qui a ainsi laissé vivre Nova alors qu'elle se faisait tuer dans le manga). Elle comporte une scène légèrement érotique qui semble avoir marqué quelques esprits chez nous. Pourtant, au Japon, le film avait été projeté avec celui de "Guyver" (inédit chez nous contrairement aux OAV et à la série télé) qui contient une scène de nudité autrement plus "choquante" (une jeune fille se fait quasiment violer par un tentacule).

Le doublage français a été effectué avec les mêmes comédiens amateurs que ceux entendus dans les héros de la galaxie et les premières OAV de Kojiro, le résultat est donc plutôt calamiteux et dessert le film, ce qui peut expliquer en partie sa mauvaise réputation en France (la VO n'ayant été disponible qu'à partir de la sortie DVD)...

Auteur : Arachnée
Grey - image 1 Grey - image 2 Grey - image 3 Grey - image 4 Grey - image 5 Grey - image 6 Grey - image 7 Grey - image 8 Grey - image 9 Grey - image 10


Grey Digital Target © Yoshihisa Tagami / Ashi Production, Tokuma, Magic Bus
Fiche publiée le 06 janvier 2014 - Dernière modification le 16 janvier 2017 - Lue 3374 fois