Saiyuki Requiem

Fiche technique
Nom originalGekijôban Gensô Maden Saiyûki - Requiem : Erabarezaru Mono e no Chinkonka
(劇場版 幻想魔伝 最遊記 Requiem 選ばれざる者への鎮魂歌)
La légende du démon des illusions, un périple extrême - Requiem : ceux qui n'ont pas été choisis
OrigineJapon
Année de production2001
ProductionStudio Pierrot, Dentsu, Group TAC, TV Tokyo, Movic
Durée95 minutes
AuteurKazuya Minekura
RéalisationHayato Date
ProductionKen Hagino
Production de l'animationNaoji Hônokidani
ScénariiKatsuyuki Sumizawa
Story-boardsHayato Date, Rion Kujo, Toshiyuki Tsuru, Shizuma Date, Masahiko Murata
Direction techniqueMasaaki Kumagai, Rion Kujo, Toshiyuki Tsuru, Hayato Date, Masahiko Murata
Chara-DesignKazuya Minekura, Yûji Moriyama
Direction de l'animationMichinori Chiba, Yukimaro Ôtsubo, Masaya Onishi, Takako Onishi, Yûji Moriyama, Hiroki Takagi, Ryôji Nakamori
Superv. en chef de l'anim.Yûji Moriyama
Direction artistiqueMio Isshiki, Rieko Ohiwa (assistante), Yûji Ikeda (supervision)
Conception / Rech. DécorsYûji Ikeda, Mio Isshiki
CouleursTakuya Kawami
Direction photographieAtsuho Matsumoto
MusiquesAkira Senju
 
» Staff étendu
Diffusions
1ère diff. Cable/Sat/TNT28 octobre 2005 (NRJ12)
Rediffusions06 avril 2006 (NRJ12)
Editions
Sortie en DVD29 juin 2005 (Kaze)
Synopsis

Après la victoire de Sanzô contre Homura, nos quatre héros poursuivent leur voyage vers l’Occident pour ramener les textes sacrés. Durant leur voyage et comme une fois n’est pas coutume, le quatuor se retrouve confronté à des yôkai (êtres surnaturels) qui attaquent une jeune fille prénommée Horan. Pour remercier ses sauveurs, elle leur propose leur hospitalité dans le manoir de son maître, chose que Goku accepte volontiers car c'est un glouton et un gros dormeur. Par la suite, Hakkai et Sanzô se rendent compte que des phénomènes étranges ont lieu au sein du manoir puisque le Go Dôgan, « maître » d’Horan, a tendu un piège à leur groupe en utilisant les fantômes de leur passé respectif... mais pour quelle raison ?

Commentaires

Ce film, sorti quelques mois après la fin de la série télévisée, ne s’inspire pas d’une histoire du manga dont il est tiré. Il a bénéficié d’un soin particulier, que ce soit au niveau du design des personnages, de l’animation ou de la musique, qui a été écrite par un compositeur n’ayant pas officié sur la série. Si en version japonaise, les voix sont toujours les mêmes, en français elles sont différentes des deux doublages (télé et DVD) qui existent pour la série ! On retrouve tout de même un comédien du doublage DVD mais sur un autre rôle...

L’accueil du film fut favorable et l’univers de Saiyuki continua de se décliner sous la forme de deux séries TV : "Saiyuki Reload" (2003) et "Saiyuki Reload Gunlock" (2004). Ces deux séries TV ont pu bénéficier d’une sortie française chez Declic Image mais seule la première a été doublée en français, l’autre ayant été éditée en version originale sous-titrée. Outre ces opus télévisés, deux séries d’OAV furent également produites après la sortie du film : "Saiyuki Reload Burial" (2007) et "Saiyuki Gaiden" (2010) mais elles n’ont pas été éditées dans nos contrées. Les 2 OAV sorties en 1999 (soit un an avant la réalisation de la première série TV) sont également inédites en France.

Concernant les quatre héros, il faut savoir que même s’ils portent les noms japonais des personnages principaux du conte chinois "Saiyuki, le voyage en occident" (qui avait aussi inspiré le début de Dragon Ball), ils n’en sont pas les copies conformes. Ainsi, Son Goku (Sun Wu Kong en chinois) n’a pas l'apparence d'un singe mais reste quand même très affamé et combat avec un bâton magique comme le personnage homonyme de Dragon Ball. Chô Hakkai (Zu Bajie en chinois) est à l’origine un cochon (on notera que dans la série le faux Hakkai avait une allure de gros porc) et Sha Gojyô (Sha Wujing en chinois) est un Kappa (créature aquatique). Genjô Sanzô (Xuanzang en chinois) est pour ainsi dire celui qui s’écarte le plus du personnage originel. En effet, si dans Saiyuki, il est représenté comme un moine autoritaire, dans l’œuvre originale, c’est un moine peureux qui fuit au moindre danger. Dans Dragon Ball, ces personnages s'apparentent plus ou moins à Son Goku, Oolong, Yamcha et Bulma.

Doublage
Voix françaises (Studio de Saint Maur) :
Jacques AlbaretGenjô Sanzô
François CrétonSon Gokû
Frédéric PopovicChô Hakkai
Anatole de BodinatSha Gojyô
Antoine ToméGo Dôgan
Françoise EscobarHoran
Pascale CheminKonzen
Auteur : Gao Kyo
Saiyuki Requiem - image 1 Saiyuki Requiem - image 2 Saiyuki Requiem - image 3 Saiyuki Requiem - image 4 Saiyuki Requiem - image 5 Saiyuki Requiem - image 6 Saiyuki Requiem - image 7 Saiyuki Requiem - image 8 Saiyuki Requiem - image 9 Saiyuki Requiem - image 10 Saiyuki Requiem - image 11 Saiyuki Requiem - image 12 Saiyuki Requiem - image 13 Saiyuki Requiem - image 14


Gekijôban Gensô Maden Saiyûki - Requiem : Erabarezaru Mono e no Chinkonka © Kazuya Minekura / Studio Pierrot, Dentsu, Group TAC, TV Tokyo, Movic
Fiche publiée le 14 novembre 2013 - Dernière modification le 14 août 2017 - Lue 2442 fois