Lodoss : la Légende de Crystania (film)

Fiche technique
Nom originalHajimari no Bôkensha-tachi - Legend of Crystania
(はじまりの冒険者たち レジェンド・オブ・クリスタニア)
Les premiers aventuriers - La légende de Crystania
OrigineJapon
Année de production1995
ProductionKadokawa Shoten, Marubeni Japon, Victor Entertainment, TV Tokyo
AnimationTriangle Staff
Durée78 minutes
Auteur romanRyô Mizuno
RéalisationRyûtarô Nakamura
Assistant-réalisationNaoto Kanda
ProductionKazuo Yokoyama
ScénariiAkinori Endô
AnimationMichio Mihara, Masashi Ishihama, Satoru Utsunomiya, Akio Watanabe, Kumiko Kawana, Takashi Nakamura, Shigehito Tsuji, Mariko Aoki, Akio Takami, Fujio Suzuki, Yutaka Nakamura, Takashi Tomioka, Shigeki Kuhara, Yoshiyuki Hane
PlanningTakeshi Tamiya
Chara-DesignYoshinori Takaraya, Hajime Satô, Katsumi Matsuda
Direction de l'animationYasuyuki Shimizu, Yoshio Mizumura, Yasunori Miyazawa
Superv. en chef de l'anim.Katsumi Matsuda
Direction artistiqueHiroshi Ôno
DécorsKumiko Ono, Hiroshi Ôno, Makoto Shiraishi, Yûji Ikehata
CouleursKyôko Ôtake
MontageTakeshi Seyama
Direction photographieSeiichi Morishita
MusiquesMichiru Ôshima, Toshihiko Satô
Adaptation françaiseLaurent Gourdon
Direction de doublageMathieu Rivolier
Diffusions
1ère diff. Cable/Sat/TNTJanvier 2004 (Game One)
Rediffusions7 au 28 décembre 2004, 5 janvier 2005 (CinéFamiz)
22 juin 2006 (NRJ12)
Juillet 2009 (KZTV)
Editions
Sortie en VHSMars 2002 (Kaze)
Sortie en DVD23 août 2002 (Kaze - en VOSTFR)
06 Avril 2004 (Kaze - édition collector avec VF)
Synopsis

Après la fin de la guerre de Lodoss, Ashram et Pirotess ont fui l'île maudite en quête d'une terre plus hospitalière. Un jour, leur bateau arrive en vue de Crystania, le continent créé par les Dieux Animaux. Pour pouvoir y accoster et sauver son équipage, Ashram accepte de se sacrifier en offrant son enveloppe charnelle au dieu Barbas, mi-homme mi-animal.
Trois cents ans plus tard, l’un des royaumes de Crystania, Forceria, est attaqué par une armée inconnue qui met le feu au château. Le roi Harven et sa femme sont assassinés mais Reydon, le jeune prince, réussit à s’enfuir avec son ami le magicien Nalsel et la princesse Adelicia. Durant leur évasion, ils sont aidés par Orville, un très puissant guerrier et sa petite complice Lifan, mais ils sont acculés devant une muraille alors que des soldats approchent. C’est alors que Reydon entend une voix dans sa tête qui lui donne le pouvoir d’entrouvrir la muraille. Ce qu’il ne sait pas encore, c’est que cette voix mystérieuse est celle de Barbas, qui compte utiliser le jeune homme pour ses sombres desseins...
Plus tard, la fine équipe poursuit son chemin et sauve de justesse une elfe noire, Cher (nom d'emprunt de Pirotess), et un lion-garou, Bocs, tous deux attaqués par des guerriers lézards. C’est ainsi que Reydon apprend que l'armée qui a tué ses parents est sous les ordres de Barbas... autrement dit Ashram. Pour aider ce dernier à se débarrasser de l'emprise du dieu maléfique, Pirotess a dérobé un artefact magique appelé l'anneau du chaos. Mais elle va devoir compter sur Reydon pour réaliser son plan...

Commentaires

Ce spin-off des Chroniques de la guerre de Lodoss n'est pas vraiment une suite mais plutôt un prolongement de l'histoire des romans originaux. A la base de ce projet, on retrouve également des romans de Ryô Mizuno (quatre exactement) qui avaient déjà été adaptés sous forme de dramatiques diffusées à la radio nippone à partir de 1993 et compilées sous la forme de cinq CD. Il existe par ailleurs un manga en trois tomes (inédit en France).

On notera que le staff ayant réalisé ce film (sorti au Japon à l'occasion du Kadokawa Anime Fair de l'été 1995 en compagnie du premier film de Slayers) est totalement différent de celui ayant œuvré sur les OAV des chroniques, ce qui se remarque surtout au niveau des dessins qui sont objectivement beaucoup moins beaux. Il faut préciser qu'à l'époque de sa réalisation, la production a accumulé les contretemps si bien que le budget s'est avéré insuffisant. D'autre part, si le scénario est plutôt original, la profusion des personnages fait qu'on a du mal à s'y attacher. Tout ceci a contribué à ce que La Légende de Crystania soit considéré par les fans comme le maillon faible de l'univers de Lodoss. Cela n'empêchera pas la réalisation de trois OAV en 1996-1997 qui sont la suite directe de ce film.
Pour l'anecdote, on notera que le film débute par une scène live montrant des joueurs de jeux de rôles japonais en pleine action, ce qui s'explique par le fait que Lodoss est à l'origine un RPG.

Doublage
Voix françaises (Studio France Film Productions) :
Bernard DemoryNarrateur, Seigneur Harven, Muha
Frédéric PopovicReydon
Pascale CheminAdelicia
Emmanuel GradiAshram
Bérangère JeanPirotess/ Cher
Christelle ReboulLifan
Patrick BéthuneBarbas
Hervé CaradecOrville
Tony JoudrierBocs
Célia CharpentierLio
Philippe RoullierGaldi
Olivier KorolMatisse
Laurence BréheretJenoba
Brigitte AubryDame Meila
Auteur : Arachnée
Lodoss : la Légende de Crystania (film) - image 1 Lodoss : la Légende de Crystania (film) - image 2 Lodoss : la Légende de Crystania (film) - image 3 Lodoss : la Légende de Crystania (film) - image 4 Lodoss : la Légende de Crystania (film) - image 5 Lodoss : la Légende de Crystania (film) - image 6 Lodoss : la Légende de Crystania (film) - image 7 Lodoss : la Légende de Crystania (film) - image 8 Lodoss : la Légende de Crystania (film) - image 9 Lodoss : la Légende de Crystania (film) - image 10 Lodoss : la Légende de Crystania (film) - image 11 Lodoss : la Légende de Crystania (film) - image 12 Lodoss : la Légende de Crystania (film) - image 13 Lodoss : la Légende de Crystania (film) - image 14


Hajimari no Bôkensha-tachi - Legend of Crystania © Ryô Mizuno / Kadokawa Shoten, Marubeni Japon, Victor Entertainment, TV Tokyo
Fiche publiée le 13 mai 2013 - Dernière modification le 15 septembre 2016 - Lue 4419 fois