Le Crayon Enchanté

Fiche technique
Nom originalZaczarowany ołówek
Le crayon enchanté
OriginePologne
Année de production1964-77
ProductionSe-ma-for
Nombre d'épisodes39 x 8 à 11 minutes
Idée originaleKarol Baraniecki, Adam Ochocki
Création des personnagesKarol Baraniecki (1-39)
RéalisationKarol Baraniecki (1), Andrzej Piliczewski (2, 6, 12, 16, 23, 25, 37, 39), Alina Kotowska (3, 9, 10, 13, 18, 20, 31), Zbigniew Czernelecki (4, 7, 8, 11, 14, 15, 19, 22, 27, 28, 29, 31, 36), Józef Skrobiński (5), Ludwik Kronic (17, 21, 24, 26, 30, 31, 33, 38), Ireneusz Czesny (34), Ryszard Szymczak (35)
ScénariiKarol Baraniecki (1, 2, 4), Adam Ochocki (1-3, 5-39), Zbigniew Czernelecki (11, 29), Zbigniew Batko (14-22, 24-26), Stanisław Gratkowski (23)
Direction de la productionTadeusz M. Kowalski (1-26), Tadeusz Strąk (27-39)
AnimationAndrzej Gromek (1-4, 6, 7, 11, 12, 15, 18-20, 24, 32, 39), Krystyna Kulczycka (1, 3, 6, 8-12, 15), Jerzy Sobolewski (1, 3, 5, 7, 9, 10, 13, 18, 19, 21, 24, 33), Ryszard Szymczak (1-3, 6, 7, 9, 10, 13, 14, 16, 17, 21, 22, 26, 35, 37), Ryszard Woźniakowski (1, 2, 4, 5, 8, 11, 12, 14, 16, 17, 19, 20, 23, 26-29, 31, 33, 36, 37), Janina Dychto (2, 4), Ireneusz Czesny (3-5, 8, 13, 15, 18-20, 23, 25, 34, 38), Dimos Milopulos (12, 14, 15, 18-21, 24, 25, 32, 39), Jan Szymański (14, 16, 17, 21, 22, 27-31, 33, 36, 39), Małgorzata Iwańczyk (15, 18-20, 23, 25, 34, 38), Teresa Błaszczyk (16, 17, 19, 21, 22, 26, 30, 35, 37, 38), Halina Stasiak (27-29, 31, 34, 36), Witold Skrzypczyk (30, 37), Krzysztof Lech (32), Irena Wiernicka (34, 35, 38)
Direction du sonMieczysław Janik (1-39, 26 non crédité)
DécorsLudwik Kronic (5-7, 9, 10, 13, 33), Irena Gorczyńska (14-20, 22-25, 27-32, 34, 36-39)
MontageBarbara Sarnocińska (1, 2, 5-7, 9-11, 13-20, 23-29, 31-33, 35, 36), Henryka Sitek (19-23, 25, 27-31, 34, 36-39)
Direction photographieWacław Fedak (1-26, 38), Grzegorz Świetlikowski (27-37, 39)
CadrageGrzegorz Świetlikowski (9, 10, 13-27), Andrzej Górski (27-34, 36, 37, 39), Andrzej Teodorczyk (38)
MusiquesZbigniew Czernelecki (1-26), Waldemar Kazanecki (1-39)
Diffusions
1ère diffusion hertzienneDu 29 juin 1987 au 2 septembre 1987 (FR3 - Amuse 3)
RediffusionsDu 4 juillet 1988 au 22 août 1988 (FR3 - Amuse 3)
à partir du 28 octobre 1989 (FR3 - Amuse 3)
Synopsis

Un petit lutin retenu prisonnier par un piège à souris est délivré par un jeune garçon prénommé Pierrot (Piotrek / Piotrka). Pour le remercier de son geste, le lutin remplace le crayon avec lequel le petit garçon dessinait par un crayon enchanté, puis disparaît comme par magie. Quelle ne sera sa surprise quand, dessinant un ballon sur son tableau, Pierrot voit l'objet de son dessin se détacher de son support, rebondissant à terre telle une véritable balle.

C'est ainsi que l'enfant, au gré de ses petites aventures, dessinera les objets qui lui permettront de résoudre les petits problèmes venant à lui, mais aussi apporter son aide à autrui, ou encore parfois pour tout simplement s'amuser. Aussi, juste après sa rencontre avec le petit lutin, il viendra donner son appui aux enfants jouant dans le parc, près de chez lui, alors qu'un garnement vient troubler la paix en ce lieu. Toutefois, dans le deuxième épisode, il apprendra qu'il ne faut pas aider n'importe qui, surtout quand il s'agit de malfaiteurs. Face aux difficultés, le jeune garçon n'est pas seul, le petit lutin réapparaissant quelques secondes dans chaque aventure pour apporter son soutien à Pierrot quand celui-ci se trouve dans des situations telles qu'il ne peut utiliser le crayon enchanté, ou quand ce dernier doit être changé, de même que son petit chien lui sera très souvent d'un grand secours. A son égard, le personnage canin apportera un degré d'humour supplémentaire en certaines situations, tel dans l'épisode A l'ombre d'un pin où Pierrot, soignant une biche victime d'un chasseur, est aidé dans les soins qu'il administre à l'animal par son compagnon alors quelque peu gaffeur.

Chaque aventure apportera encore quelques petites leçons, le 5ème épisode notamment montrant que le crayon ne peut être utilisé et efficace sans un peu de réflexion. On pourra remarquer également que Pierrot peut dessiner avec cet instrument enchanté sur de nombreux supports, comme des feuilles de papier, des murs, ou des sols de tous types, mais aussi sur diverses matières comme un tapis de neige lors du 7ème et du 21ème épisode, voire sur les objets pour les réparer, le décor pour lui redonner forme, ou encore pour faire naître les choses elles-mêmes du crayon les dessinant dans l'espace environnant.

Commentaires

Le crayon enchanté fait parti de ces séries d'animation qui ne souffrent pas – si l'on peut s'exprimer ainsi – de la barrière de la langue puisqu'elle est sans paroles. Ces productions sont ainsi plus facilement distribuées quel que soit le pays qui les accueille, ce qui allège amplement le travail d'adaptation. Le langage est donc ici, tout comme pour des séries telle celle de Bolek et Lolek issu du même pays, remplacé par celui plus universel de la musique. Si elle est ici omniprésente, celle-ci exprime, avec une légèreté d'expression au travers de la partition, les petites émotions qui transparaissent également et parallèlement dans l'animation des personnages, les mouvements et les gestes de ces derniers appuyant encore le discourt et les sentiments au-delà des mots. Aussi le compositeur Zbigniew Czernelecki, également metteur en scène, réalisera une dizaine d'épisodes dont quelques uns sont plus particulièrement axés dans leur scénario sur la musique ; comme pour exemple avec la 19ème aventure où Pierrot et ses amis forment un petit orchestre, et où l'on peut entendre en introduction quelques notes parmi les premières du célèbre Caprice n°24 en la mineur de Paganini (composition qui fut notamment utilisée comme générique d'une émission d'Antenne 2 dans les années qui suivirent le lancement de cette chaîne).

Si ces petites aventures destinées aux jeunes enfants sont toutes facilement compréhensibles pour les publics du monde entier, il y a bien évidemment des références qui s'adressent plus particulièrement au public polonais, et le 9ème épisode Un petit renard va le long du chemin en est un bon exemple. Dans celui-ci, Pierrot tente d'attraper un petit renard s'enfuyant avec sa proie entre ses crocs, celle-ci appartenant à un jeune enfant gardien d'oies. De fait, le titre même fait référence à une comptine populaire polonaise se chantant en faisant une ronde, comptine s'apparentant à celle du facteur et de la chandelle, appeler également jeu du foulard en France.

On notera également une petite évolution dans le temps au fil des épisodes qui se succéderont pendant les 13 années de production de cette série. Pour exemple, le petit garçon Kajtek que Pierrot gardera en l'absence de la mère de celui-ci dans l'épisode 11 (1966) sera à nouveau présent dans la 22ème aventure (1970), mais paraîtra dans son comportement un peu plus âgé de deux ou trois années.
On remarquera encore que certains éléments – du moins la nature de ceux-ci – du 3ème épisode Sauver l'ours se retrouveront onze années plus tard dans le court-métrage polonais Devinette dans le zoo.

L'année 1974 ainsi que les suivantes (75-76 et enfin 77) seront particulières car, en cette dernière période de production pour cette série, les épisodes étant alors réalisés formeront une grande aventure à suivre. On accompagnera ainsi Pierrot en celle-ci partant au secours d'un jeune garçon ayant lancé un SOS dans une bouteille jetée à la mer ; l'objet et son message ayant été découverts par le petit chien de Pierrot. De fait, grâce au crayon magique, l'enfant décide de donner forme à un petit bateau sur lequel il embarque avec son compagnon à quatre pattes à la recherche du naufragé... (épisode 27). On les retrouve naviguant sur les flots, mais lors d'une partie de pêche quelque peu mouvementée, leur petite embarcation se renverse (épisode 28). Pierrot et son chien sont heureusement recueillis sur un grand navire et accueillis avec force sympathie par l'équipage. Ils peuvent ainsi continuer leur voyage... (épisode 29). Arrivant dans l'océan Arctique, et cela bien évidemment avec l'aide du crayon magique, Pierrot et ses nouveaux amis viennent au secours d'un pêcheur dont le bateau est pris par les glaces (épisode 30). L'étape suivante se déroule en Espagne où l'équipage débarque à l'heure de la sieste. Ce sera encore pour Pierrot l'occasion d'apporter son aide, en l'occurrence ici à un meunier en réparant son moulin, avec en guise de conclusion un petit clin d’œil à Don Quichotte de Cervantes (épisode 31). Se ravitaillant dans un port d'un pays équatorial, où la sieste espagnole est remplacée ici par une certaine tranquillité dans l'exécution du travail, un petit singe en profite pour monter à bord... (épisode 32). Ce sont par ailleurs ces épisodes (27 à 32) qui seront présents dans la seconde vidéo française (et sa réédition en DVD). On peut à cet égard s'interroger sur ce choix, pour cette courte édition française, car il n'y a pas eu de troisième volume alors que les épisodes suivants (jusqu'au 39ème et dernier) se déroulant en Afrique, en la péninsule arabique, ou encore lors d'une rencontre avec des pirates, et même un poulpe ayant mis un tentacule sur le crayon... allaient clore ce petit tour du monde pour retrouver le jeune garçon ayant lancé son SOS. Par surcroît, cette conclusion sous forme de robinsonnade offrira une fin de série non sans une grande surprise.

Malgré quelques petites images proches des clichés sur certaines régions, le petit tour du monde offre de la sorte à Pierrot de nouvelles amitiés de pays en pays, sous couvert d'un doux humanisme. On s'amusera également à voir en deux matelots, membres de l'équipage du cargo recueillant Pierrot à son bord, deux personnages adultes dont la physionomie peut faire légèrement écho en nos regards à celle du célèbre duo Bolek et Lolek, du moins cela se remarquant vraiment lorsqu'ils sont ensemble. Ce dernier segment de la série – les épisodes de 27 à 39 – fera par ailleurs l'objet d'une sortie au cinéma en 1991 sous la forme d'un long-métrage à partir du matériau de base, avec quelques modifications, comme l'ajout de nouvelles compositions musicales, mais aussi l'enregistrement de voix pour les personnages.

On doit la forme de cet univers au grand caricaturiste Karol Baraniecki (1911-1986) dont de nombreux magazines et autres périodiques publieront les œuvres dès 1931. L'année même où il créa le concept de la série du Crayon Enchanté avec l'écrivain, satiriste et journaliste Adam Ochocki (1913-1991), il participa en tant que scénographe au premier épisode de la série en prise de vues réelles Tomek i Pies / Tom et son chien produite également par le studio Se-ma-for. Les aventures de cette dernière mettaient également en scène un jeune enfant et son chien dans de simples petites histoires se déroulant aux travers de leurs jeux et promenades.

Chez nos amis québécois, la série Le crayon enchanté fut diffusée dans le cadre de la programmation jeunesse Bagatelle (1973-1987) dont le générique était signé par l'enchanteur Frédéric Back. Quand à la diffusion française, lors de la première projection sur notre petit écran pendant l'été 1987, la série fut diffusée dans son intégralité, mais dans un joyeux désordre (à cet égard, merci à jeanreno pour sa retranscription des titres des épisodes issus du magazine Télé 7 Jours).

Pour conclure, nous vous proposons un court chapitre évoquant de nombreuses œuvres ayant mis en scène l'instrument du dessinateur avec une caractéristique proche de celle du crayon utilisé par Pierrot.

- Du crayon à la craie, en passant par la toile du peintre -

Le principe du crayon enchanté, voire de la craie donnant vie à ce qu'elle reproduit, est si l'on peut dire né avec le cinéma car déjà, parmi quelques créateurs des premiers temps du cinématographe, le grand illusionniste Georges Méliès usait d'une craie sur un tableau noir pour faire naître un personnage réel dans Le chevalier mystère en 1899… L'instrument induit ainsi dans la création celle-là même qui est déposée sur la pellicule. Cette suggestion peut être encore appréhendée dans The Enchanted Drawing de James Stuart Blackton en 1900, ou avec le pinceau d'Emile Cohl et sa Fantasmagorie en 1908 (dans un autre ordre d'idée, on pourrait ajouter à cela des œuvres telle La Linéa d'Osvaldo Cavandoli qui mêle le créateur à sa création). Concernant plus particulièrement l'instrument en tant qu'objet et ''personnage'' de l'histoire, le sujet fut représenté dans la littérature contemporaine avec notamment Shen Bi Ma Liang (Le pinceau miraculeux de Ma Liang ou Le pinceau magique) de Hong Xuntao (1928-2001) en 1954, œuvre pour la jeunesse qui fut de nombreuses fois adaptée avec divers illustrateurs. On peut également citer dans le domaine de la littérature Emilie et le crayon magique écrit en 1979 par Henriette Bichonnier, de même que l'album jeunesse Ourson et la Ville ainsi que quelques autres volumes avec le même personnage créé par Anthony Browne, ou bien encore, parmi d'autres, la bande dessinée sans paroles pour les plus petits Pierrot et le carnet magique de Michel Colline où, même si cela passe par un crayon, c'est ici le support qui donne vie aux dessins que le petit Pierrot appose sur les pages de son carnet.

Le monde de l'animation, qui de par sa technique se prête naturellement à cet exercice, a bien évidemment offert plusieurs œuvres où l'outil servant à écrire ou dessiner donne naissance au sujet qu'il évoque ou reproduit. On peut de fait évoquer, avec divers degrés d'utilisation de cette idée, les courts-métrages suivants : Pencil Mania en 1932, dans la série des Tom & Jerry de Van Beuren ; The Magic Pencil produit en 1940 par Paul Terry, dans la série consacrée au personnage Gandy Goose et dont certaines idées du précédent court-métrage cité seront réutilisées ; Mahô no Pen de Suzukita Rokubei, adapté et réalisé en 1946 par Kumakawa Masao où ce dernier, au travers de la particularité du crayon, évoque la reconstruction du Japon après la guerre ; ou bien encore Le crayon magique réalisé par Jean Image en 1973. Plus près de nous dans le temps, il y eut également les séries Penny Crayon (Maddocks Animation, 1989) diffusée sur Canal J en 1993-94, Fancy Lala (Studio Pierrot, 1998 / OAV en 1988) et Rudy à la craie (Frederator Studios, 2002 / pilote en 1998).
Par ailleurs, ce concept rejoint également les contes orientaux et textes classiques chinois et japonais – comme les monogatari pour ces derniers – où le peintre peut donner vie au paysage qu'il conçoit sur sa toile et dans laquelle il peut également se fondre, tout comme Butchy dessinant à la craie, sur les murs, dans le court-métrage d'animation Butchy in the City réalisé en 1995 par Yamamoto Eiichi, sur un scénario de Tezuka Makoto, fils du grand Osamu (métrage destiné au Tezuka Osamu Manga Museum). Ce thème pictural fut notamment et merveilleusement repris par Samivel, mais aussi par Marguerite Yourcenar avec la nouvelle Comment Wang-Fô fut sauvé en 1936 et à laquelle René Laloux et Caza donnèrent une autre forme (avec un autre degré de représentation où un dessin prend vie, on peut citer Le Roi et l'oiseau de Paul Grimault et Histoire au coin d'une rue de Osamu Tezuka).

Liste des épisodes

01. Dans la cour - T7J & DVD 1 / A la cour - VHS 1 (1964)
02. La Poursuite - T7J / Poursuite - VHS 1 / Course-poursuite - DVD 1 (1964)
03. Alerte au zoo - T7J / Une alarme au jardin zoologique - VHS 1 / Sauver l'ours - DVD 1 (1964)
04. L'ami des oiseaux - T7J & DVD 1 / Protecteur d'oiseaux - VHS 1 (1964)

05. Inondation - VHS 1 / L'inondation - DVD 1 (1965)
06. Perdus dans la forêt - T7J / Egarés en forêt - VHS 1 / Perdu en forêt - DVD 1 (1965)
07. Péril en montagne - T7J (1965)
08. Le loup de mer - T7J (1965)
09. Le renard et l'oie - T7J (1965, Un petit renard va le long du chemin)
10. La vieille baraque - T7J (1965)

11. Sous les sapins - T7J (1966)
12. Kajtek (1966)
13. Le sac des cadeaux de Noël (1966)

14. L'incendie - T7J (1969)
15. Le trésor sous les mers - T7J (1969)
16. Le train fou - T7J (1969)
17. La pie voleuse (1969)
18. Vacances avec un revenant - T7J (1969)
19. Les bleus et les rouges - T7J (1969)

20. Comment dompter les lions - T7J (1970)
21. Au bord de l'abîme - T7J (1970)
22. Le cerf-volant de Kajtek - T7J (1970)
23. Des noix pour l'hiver - T7J (1970)
24. Le dormeur de la grotte - T7J (1970)

25. Une partie de hockey interrompue - T7J (1971)
26. Le petit cowboy - T7J (1971)

27. La bouteille mystérieuse - T7J & VHS 2 / Une bouteille à la mer - DVD 2 (1974)
28. Le bateau coule - T7J & VHS 2 / Le bateau qui coule - DVD 2 (1974)
29. En avant toute ! - T7J / En avant - VHS 2 / Les naufragés - DVD 2 (1974)
30. Le prisonnier de la glace - T7J / Prisonnier des glaces - VHS 2 & DVD 2 (1977)
31. Dans un vieux moulin - VHS 2 & DVD 2 (1976)
32. Singeries - T7J / Les espiègleries d'un singe - VHS 2 & DVD 2 (1975)
33. Un safari avec une caméra (1975)
34. Duel dans la jungle - T7J (1976)
35. Deux à zéro - T7J (1975)
36. Une visite inattendue - T7J (1975)
37. Un baptême marin - T7J (1976)
38. Les tentacules de la pieuvre - T7J (1974)
39. Au bout du voyage - T7J (1975)


Titres en français issus des programmes du magazine Télé 7 Jours (T7J) et des VHS : ADAV (2 volumes / 12 épisodes) et de leur réédition en DVD : K-Films (2 volumes / 12 épisodes).

Les autres titres français, sans mentions, sont la traduction ou l'adaptation personnelle des titres originaux en polonais (dans l'attente de retrouver les versions françaises de ces épisodes).
Auteur : Captain Jack
Listings : Captain Jack
Jeanreno
Sources :
Fiche technique sur le site polonais Film Polski
Le Crayon Enchanté - image 1 Le Crayon Enchanté - image 2 Le Crayon Enchanté - image 3 Le Crayon Enchanté - image 4 Le Crayon Enchanté - image 5 Le Crayon Enchanté - image 6 Le Crayon Enchanté - image 7 Le Crayon Enchanté - image 8 Le Crayon Enchanté - image 9 Le Crayon Enchanté - image 10 Le Crayon Enchanté - image 11 Le Crayon Enchanté - image 12 Le Crayon Enchanté - image 13 Le Crayon Enchanté - image 14 Le Crayon Enchanté - image 15 Le Crayon Enchanté - image 16 Le Crayon Enchanté - image 17 Le Crayon Enchanté - image 18 Le Crayon Enchanté - image 19 Le Crayon Enchanté - image 20 Le Crayon Enchanté - image 21 Le Crayon Enchanté - image 22 Le Crayon Enchanté - image 23 Le Crayon Enchanté - image 24 Le Crayon Enchanté - image 25 Le Crayon Enchanté - image 26 Le Crayon Enchanté - image 27 Le Crayon Enchanté - image 28 Le Crayon Enchanté - image 29 Le Crayon Enchanté - image 30 Le Crayon Enchanté - image 31 Le Crayon Enchanté - image 32 Le Crayon Enchanté - image 33


Zaczarowany ołówek © Karol Baraniecki, Adam Ochocki / Se-ma-for
Fiche publiée le 02 novembre 2011 - Dernière modification le 21 avril 2015 - Lue 6848 fois