Cowboy Bebop - Le Film

Fiche technique
Nom originalCowboy Bebop Tengoku no tobira (カウボーイビバップ 天国の扉)
Cowboy Bebop : La porte du paradis
OrigineJapon, Etats Unis
Année de production2001
ProductionSony Pictures Entertainment, Bandai Visual, Bones, Sunrise, Destination Films
Durée1h 55min
AuteurHajime Yatate
RéalisationShin'Ichirô Watanabe
ProductionYutaka Maseba, Masuo Ueda, Masahiko Minami, Minoru Takanashi
Producteur exécutifTakayuki Yoshii, Ryôhei Tsunoda
ScénariiKeiko Nobumoto
Direction techniqueYoshiyuki Takei, ...
Effets SpéciauxShizuo Kurahashi
Chara-DesignToshihiro Kawamoto
Mecha-DesignKimitoshi Yamane
Direction de l'animationToshihiro Kawamoto, Yutaka Nakamura (scènes d'action), ...
Direction artistiqueAtsushi Morikawa, ...
Direction du sonKatsuyoshi Kobayashi
Chef coloristeShihoko Nakayama
Direction photographieYôichi Ogami
MusiquesYôko Kanno
Adaptation françaiseIseult Jacquemin
Direction de doublageGuylaine Gibert
Gén. VO interpreté par The Seatbelts (génériques de début et de fin), Raj Ramayya (générique de début), Mai Yamane (générique de fin)
ChansonsReynada Hill, Steve Conte, Scott Matthew, Hassan Bohmide, ...
 
» Staff étendu
Diffusions
Arrivée en France (cinéma)1er octobre 2003
1ère diffusion hertzienne4 juin 2005 (Canal+)
1ère diff. Cable/Sat/TNT18 novembre 2005 (MCM)
RediffusionsJuin/juillet 2005 (Canal+)
juin 2006 (Ciné Culte)
octobre 2006 (CinéFamily)
novembre 2006 (Ciné FX)
de mai à août 2007 (Sci Fi)
26 décembre 2007 (RTL9)
du 11 au 18 février 2011 (Orange CinéChoc )
Editions
Sortie en DVD4 mai 2004 (Columbia Tristar)
Synopsis

En 2071, alors que la Terre a été dévastée suite à un accident survenu sur la lune, l'humanité s'est réfugiée sur les planètes voisines, recréant des civilisations où règne l'anarchie.
C'est dans ce contexte que, sur Mars, dans le cratère d’Alba City, les chasseurs de prime fauchés du Bebop se lancent à la poursuite de terroristes responsables d'un attentat au camion piégé juste avant Halloween. Les émanations résultants de l’explosion du camion citerne ont empoisonné des centaines de personnes et toutes meurent d’une maladie inconnue en quelques jours. Les autorités lancent une prime pour retrouver les coupables, mais les indices sont épars et les rassembler n'est pas évident pour percer le secret de cette maladie.

Commentaires

C'est pendant de la production de la série animée Cowboy Bebop que Shin'Ichirô Watanabe eut l'idée de réaliser un long métrage d'animation cinématographique tiré de la série. Il faut dire qu'à la base, il considérait déjà chaque épisode comme un film à part entière. Le succès critique et public mondial de la série télévisée ainsi que les nombreux fans qui réclamèrent à cor et à cri une continuation de celle-ci incitèrent Watanabe et son équipe à produire le film.

L'histoire prend place entre les épisodes 22 et 23 de la série. Cela se remarque via deux éléments : on voit Faye Valentine regarder l'émission Big Shot présentée par Judy et Punch censée lui apporter des informations sur Vincent Volaju (l'émission Big Shot a été supprimée dans le 23e épisode, Brain Scratch, à cause du manque d'audience !) et par le fait que l'on aperçoit Andy le cowboy (et rival de Spike !) accoutré en samouraï comme dans la fin du 22e épisode, Cowboy Funk . Au cours de la production du film, Shin'Ichirô Watanabe est parti en voyage au Maroc dans la ville de Marrakech dont il s'est inspiré pour concevoir le design de la cité dans laquelle Spike mène son enquête. D'ailleurs l'équipe du film, en créant le personnage de Rasheed, s'est inspiré du guide touristique qui les avait aidé afin de lui rendre hommage !

Si la réalisation technique de la série était déjà exceptionnelle, celle du long métrage est encore plus aboutie : on peut penser notamment aux combats au corps à corps opposant Spike à Vincent qui sont d'un réalisme saisissant, leur gestuelle faisant véritablement penser à des acteurs en chair et en os ! Le character designer et directeur d'animation du film est le même que celui de la série animée, en l'occurrence Toshihiro Kawamoto. En revanche, pour le générique de début, c'est Hiroyuki Okiura (réalisateur de Jin Roh )qui dirigea l'animation.

Bien que les personnages principaux de la série originale restent fidèles à eux mêmes, le staff a voulu saisir l'occasion pour dévoiler certaines facettes plus méconnues de la personnalité de Spike. Ainsi notre héros, qui est assez introverti dans la série, s'ouvre davantage dans le long métrage et on le voit se confier envers Elektra Ovilo et lui parler de son passé. Il évoque même Julia sa bien aimée qu'il recherche depuis des années, sans toutefois citer son nom. De même, en dépit du fait qu'il cherche à neutraliser Vincent pour empocher la récompense sur sa tête, il se sent malgré tout assez proche de lui car il s'est rendu compte que son ennemi a lui aussi la sensation de vivre dans un "rêve éveillé".

Le film est sorti au Japon le 1er septembre 2001 et devint ironiquement "visionnaire". Le récit traite d'attentats terroristes... Or il est sorti une dizaine de jours avant les attentats terroristes meurtriers du 11 septembre 2001 ayant anéanti les deux tours du World Trade Center à New York ! Cowboy Bebop le film remporta un grand succès critique et public au Japon. Cependant, il divisa l'avis des fans : si certains adorèrent le film et le considérèrent comme un chef d’œuvre digne des meilleurs épisodes de la série, d'autres en revanche furent très déçus et lui reprochèrent ses longueurs (il est vrai qu'on y trouve plusieurs scènes contemplatives au cours desquelles Vincent se remémore sa vie d'antan) et d'être dépourvu de la fantaisie de certains épisodes de la série.

Le titre anglais du film est Cowboy Bebop : Knockin' on Heaven's Door. Mais pour des raisons de copyright en rapport à la chanson "Knockin' on Heaven's Door" de Bob Dylan, Columbia Tristar, qui a distribué le film aux Etats-Unis, a raccourci le nom pour en faire Cowboy Bebop : The Movie. Le personnage de Vincent est d'ailleurs basé sur Bob Dylan et sa chanson.

En France, c'est le distributeur Metropolitan qui sortit Cowboy Bebop le film au cinéma. Malheureusement, il ne fut diffusé que dans une quarantaine de salles à travers tout le pays et ne remporta pas le succès escompté, seuls 38 000 spectateurs se déplacèrent dans les salles obscures pour découvrir cette aventure inédite des membres de l'équipage du Bebop. De plus, le doublage réalisé en Belgique déçut et énerva de nombreux(se)s fans français(e)s car il ne reprit aucun(e) comédien(ne) de la VF de la série animée ! Philippe Roullier, le comédien qui interpréta Jet Black dans la série, confia dans une interview qu'il fut très attristé de ne pas avoir été repris dans son rôle. De plus, la traduction souffre de quelques approximations et et erreurs d'adaptation regrettables : par exemple, la prime de Vincent s'élève à 300 millions en VO alors qu'en VF, elle se monte à "seulement" 3 millions ! La version originale sous titrée en français a une traduction plus fidèle mais change certains noms : ainsi le Sword Fish II, le vaisseau spatial de Spike, a été rebaptisé "L'Espadon" tandis que Ed l'informaticienne est surnommée "Edo" dans les sous titres !

Doublage
Voix françaises (Studio Dubbing Brothers) :
Bruno MullenaertsSpike Spiegel
Patrick DescampsJet Black
Alexandra CorreaFaye Valentine
Stéphane FlamandEdward Wong Hau Pepelu Tivrusky IV (Ed)
Arnaud LeonardVincent Volaju
Micheline GoethalsElektra Ovilo
Erico SalamoneRasheed
Jean-Marc DelhausseHarris
Guy PionLaughing Bull
Jean-Paul DermontColonel, Carlos, Bob
Nessym GuetatMurata
Alain LouisRengie, Jobim
 
» Cast étendu
Auteurs : Da le roux
Xanatos
Doublage : CodeGawain
Cowboy Bebop - Le Film - image 1 Cowboy Bebop - Le Film - image 2 Cowboy Bebop - Le Film - image 3 Cowboy Bebop - Le Film - image 4 Cowboy Bebop - Le Film - image 5 Cowboy Bebop - Le Film - image 6 Cowboy Bebop - Le Film - image 7 Cowboy Bebop - Le Film - image 8 Cowboy Bebop - Le Film - image 9 Cowboy Bebop - Le Film - image 10 Cowboy Bebop - Le Film - image 11 Cowboy Bebop - Le Film - image 12


Cowboy Bebop Tengoku no tobira © Shinichiro Watanabe / Sony, Bandai Visual, Bones, Sunrise
Fiche publiée le 16 avril 2007 - Dernière modification le 16 mars 2021 - Lue 15897 fois