G.I. Joe : Le film

Fiche technique
Nom originalG.I. Joe : The movie
OrigineEtats Unis
Année de production1987
ProductionMarvel Productions, Sunbow Productions
AnimationTôei Animation
Durée90 min
AuteurHasbro
RéalisationDon Jurwich
ProductionJoe Bacal, Don Jurwich
Producteur exécutifMargaret Loesch Stimpson, Lee Gunther
ScénariiRon Friedman, Buzz Dixon, Roger Slifer
Direction des storyboardsLarry Houston, Boyd D. Kirkland, Will Meugniot, Franck Paur
Production déléguéJay Bacal
Chara-DesignRuss Heath, John Koch, Carol Lundberg
Superv. en chef de l'anim.Ray Lee, Toshihiko Arisako, Myrna Bushman (assistante), Brian Ray
Direction des décorsDennis Venizelos (superviseur), Andrew Phillipson, Bob Schaffer, Fred Warter
DécorsJeff Richards, ...
Conception / Rech. DécorsEufronio R. Cruz, Gary Montalbano, Lew Ott
Direction photographieShigeyoshi Ikeda
MusiquesRobert J. Walsh, Johnny Douglas, Ford Kinder, Spencer Michlin
 
» Staff étendu
Diffusions
1ère diff. Cable/Sat/TNTMai 1998 (AB Cartoons)
RediffusionsOctobre 2000, juin 2003 et 2 août 2009 (Mangas)
4 janvier 2009, 8 et 11 février 2009 (Mangas)
Editions
Sortie en VHSfin des années 80? (Echo)
Synopsis

Le temps de ce qui pourrait bien être la guerre finale entre Cobra et le G.I. Joe est venu... ainsi que celui des révélations !
Le sinistre et puissant Golobulus, maître d'une ancienne race d'hommes-reptiles existant depuis la nuit des temps, vivant dans le royaume caché de Cobra-La, et dont l'ambition est la conquête de toute notre planète, fait son apparition au sein des forces Cobra. On en apprend alors plus sur l'organisation terroriste, notamment que Serpentor, l'actuel chef de Cobra, a été créé sur impulsion de Golobulus et que le Commandant Cobra était un scientifique de cette fameuse race, envoyé pour préparer l'invasion... Mais l'incompétence de ce dernier a provoqué la colère du chef suprême.

De son côté, le G.I. Joe va devoir se mobiliser contre cette ultime menace et commence par dépêcher ses meilleures troupes dans les montagnes de l'Himalaya, pour pister la cachette de Cobra-La. Ils vont mener la bataille la plus dure de leur vie, alors que Cobra lance un plan sordide qui consiste à projeter des spores spéciales dans l'atmosphère, qui changeront les hommes en serpents mutants grotesques et serviles. Banni, le Commandant Cobra est le premier à subir les frais de ce traitement et devient un humanoïde reptilien bâtard que les Joes ont tôt fait de recueillir.
Il leur faudra encore affronter Golobulus au sein de son repaire, ainsi que ses sbires Pythona et Nemesis-Enforcer, pour espérer éradiquer enfin la menace de leurs ennemis de toujours.
Mais s'ils y parviennent, ils vont peut-être y laisser des plumes et des pertes irréparables...

Commentaires

Le film de G.I. Joe a une importance toute particulière et garde une place controversée dans le cœur des fans. Créé à la base pour passer au cinéma, une telle diffusion fut annulée devant les scores décevants des films de Transformers et Mon Petit Poney et G.I. Joe : Le Film ne débuta sa carrière que par le biais de la vidéo.

Certains fans américains déplorent que ce film ne mette pas assez l'accent sur les figures pionnières de la série animée et surtout, que l'esprit originel de celle-ci soit quelque peu étouffé avec la révélation des origines de Cobra et la mise en scène de ces êtres mi-hommes mi-serpents, tout comme l'éviction de façon aussi piteuse du Commandant Cobra, dont on attendait plus de la révélation de son identité.

L'autre point de controverse est la mort apparente d'un des personnages principaux, Duke, l'un des leaders du G.I. Joe.
Le premier script le déclarait clairement mort, grièvement touché par Serpentor lors d'un affrontement capital. Mais quelques lignes de texte ont été rajoutées finalement pour préciser que Duke est dans le coma, et qu'à la fin, il va revenir, remis de ses blessures ! Les japonais ont été moins hypocrites : le doublage nippon confirme le décès du héros.
La mort de Duke partait pourtant d'une bonne idée, afin d'appuyer entre autre le fait que la figurine du personnage allait être abandonnée par Hasbro (qui produisait -et produit toujours de nos jours- la gamme de jouets du même nom), mais surtout elle témoignait du "ras-le-bol" des scénaristes, accusés d'édulcorer la série, dont le thème est tout de même la guerre contre le terrorisme... G.I. Joe essuyait en effet des critiques allant en ce sens, lorsqu'il était comparé au plus militant Robotech, selon les observateurs.

C'est la mort d'Optimus Prime (Transformers) qui avait choqué les parents lors de la diffusion du film au cinéma, s'accompagnant de plaintes massives, qui ont poussé au compromis du "coma" de Duke dans le film de G.I. Joe, pour éviter de reproduire ce scénario...

Toutefois, ce film propose de grands moments et jouit de certaines qualités. Il est plutôt bien réalisé (les japonais de la Tôei se sont chargés d'une grosse partie de l'animation, au côté de l'équipe américaine habituelle) et on se souviendra surtout du générique du film, qui propose un combat dantesque entre le G.I. Joe et Cobra sur la statue de la liberté ! L'occasion de revoir tous les héros et méchants du dessin animé.
On précisera aussi que ce film propose une fin à la série animée, même si DIC, récupérant la licence, relancera G.I. Joe avec une suite (nouvelle série) qui prend place tout de suite après les évènements du film (le Commandant Cobra, toujours sous sa forme de serpent, y revient pour le plus grand bonheur des fans qui l'ont toujours préféré à Serpentor).
Le film a été diffusé tardivement sur la chaîne Mangas, mais il était proposé depuis longtemps en VHS. On note toutefois qu'il n'a jamais été doublé chez nous : La VF proposée est en fait la version québécoise, ce qui nous fait perdre au passage les (nombreuses !) voix de la série classique.
Merci à markyoloup pour le cast VF.

Doublage
Voix françaises (Studio Sonolab) :
Yves MassicotteSerpentor
Jean-Luc MontminyLuc
Mario DesmaraisGénéral Busard
Gilbert LachanceSavata
Hubert GagnonPro
Edgar FruitierGolobulus
Jean-Louis MilletteCommandot Cobra
Jean-Marie MonceletBig Lob
Patrick PeuvionTunnel Rat
Diane ArcandTigresse
Sébastien DhavernasFaucon
Anne CaronMme. J
Victor DésyDestro
Elizabeth LesieurPythona
Auteur : Kahlone
G.I. Joe : Le film - image 1 G.I. Joe : Le film - image 2 G.I. Joe : Le film - image 3 G.I. Joe : Le film - image 4 G.I. Joe : Le film - image 5 G.I. Joe : Le film - image 6 G.I. Joe : Le film - image 7 G.I. Joe : Le film - image 8 G.I. Joe : Le film - image 9 G.I. Joe : Le film - image 10 G.I. Joe : Le film - image 11 G.I. Joe : Le film - image 12 G.I. Joe : Le film - image 13 G.I. Joe : Le film - image 14


G.I. Joe : The movie © Hasbro / Marvel Productions, Sunbow Productions
Fiche publiée le 07 avril 2007 - Dernière modification le 21 décembre 2016 - Lue 19031 fois